Le succès du «Prénom» se jouera en primeur chez Barnabé

ScèneLa Cie Pas Sages à l'Acte a obtenu les droits de monter la célèbre comédie popularisée par sa version sur grand écran.

Vincent (Patrick Devantéry, au centre) va mettre le feu aux poudres avec sa blague sur le futur prénom de son enfant.

Vincent (Patrick Devantéry, au centre) va mettre le feu aux poudres avec sa blague sur le futur prénom de son enfant. Image: D.COENEGRACHT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis 2010, la pièce «Le prénom», écrite par Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, a été jouée plus de 200 fois à Paris. Son adaptation cinématographique avec Patrick Bruel deux ans plus tard a fait exploser le succès de ce huis clos à la fois décapant et émouvant sur fonds de non-dits et de secrets de famille. Dès vendredi au Théâtre Barnabé, la Cie Pas Sages à l'Acte, originaire de La Chaux-de-Fonds, présente la première adaptation professionnelle de cette pièce jusqu’ici réservée aux planches parisiennes.

«Depuis trois ans, nous avons demandé d’obtenir les droits d’auteur sans succès… jusqu’à l’année passée, explique le producteur et comédien Lionnel Dubois. Certaines pièces très populaires, à l’instar du «Dîner de cons», ne délivrent pas facilement les fameuses autorisations. «Nous l’avons obtenue jusqu’à la fin de cette année. Dès 2019, une société de production en a racheté l’exclusivité pour toute la francophonie», poursuit-il.

C’est donc maintenant ou jamais que le public romand pourra revoir ou décourir la version théâtrale portée par des acteurs confirmés. Sur scène, le comédien vaudois Patrick Devantéry campera Vincent Larchet (Patrick Bruel dans le film), qui va bousculer le cours de la soirée chez son beau-frère Pierre (interprété par Lionnel Dubois), en lui annonçant le futur prénom de son enfant.

Créé: 30.05.2018, 09h26

Infos

Servion, Théâtre Barnabé
Du ve 1er au di 10 juin
Rens.: 021 903 0 903
www.barnabe.ch

Articles en relation

Au Théâtre Boulimie, on se poile avec un homme moustachu

Humour Inspirée des exercices de style des Dicodeurs, la nouvelle création mitonnée par Kaya Güner et Frédéric Gérard décape. À savourer jusqu’au 2 juin. Critique. Plus...

Un abonnement général pour les spectacles à Vidy

Scène La saison 2018-19 du théâtre au bord de l’eau promet de belles propositions questionnant la place de l’artiste face au monde et les quêtes identitaires. Tour d’horizon non exhaustif. Plus...

La prochaine saison de Vidy pose la question de l'identité

Théâtre Le Théâtre de Vidy a dévoilé mardi la première partie de sa saison 2018-2019. De grands artistes dont Jean-Luc Godard y partageront leurs interrogations. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.