A TMR, deux frères entre frustrations et tendresse

ThéâtreMichel Voïta met en scène la pièce «En cachant les oeufs», née de la plume de son épouse, Laurence Voïta.

François Florey et Pierre Banderet.

François Florey et Pierre Banderet. Image: ÉDOUARD CURCHOD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Madame à l’écriture, monsieur à la mise en scène. Elle, c’est Laurence Voïta, prof de gymnase retraitée et férue d’écriture. Lui, Michel Voïta, est une figure bien connue des planches romandes et du petit écran. Complices à la ville, les voilà réunis à l’affiche. Au TMR, à Montreux, l’homme de théâtre de 61 ans porte à la scène «En cachant les œufs», comédie née de la plume de son épouse, à l’affiche jusqu’au 18 novembre.

«Je suis très touchée que Michel ait émis le souhait de créer ce spectacle, confie Laurence Voïta. Mais, pour moi, il était important qu’il ressente une véritable envie de monter ce texte, même s’il l’a fait un peu pour moi.» L’auteure a-t-elle mis son grain de sel dans la mise en scène de sa moitié? «Je l’ai laissé prendre le spectacle en main, ce que lui-même souhaitait. Et je lui fais absolument confiance!» La semaine dernière, elle a pu se glisser dans la salle. Et ce qu’elle a vu a confirmé ce qu’elle savait déjà: «Il a parfaitement saisi ce qu’il y a derrière les mots et les a bien fait ressortir.»

Le synopsis? Deux frères (interprétés par François Florey et Pierre Banderet) se retrouvent dans le bureau de leur père. Avant de mourir, ce dernier leur a confié une mission dont il s’était chargé pendant des années: cacher les œufs de Pâques. Histoire de maintenir les liens familiaux. De cet acte apparemment anodin ressurgiront les agacements et frustrations bien enfouis. Mais aussi la tendresse, couverte depuis tant d’années par des rancœurs.

Teaser du spectacle


Montreux, TMR
Je 8 nov. (19 h), ve 9, sa 10 (20 h), di 11 (17 h). Jusqu’au 18 nov.
Rens. 021 961 11 31
www.theatre-tmr.ch (24 heures)

Créé: 07.11.2018, 20h54

Articles en relation

Au TKM, la guerre de Troie a toujours lieu grâce à Michel Voïta

Critique Avec «L’Iliade, le choix d’Achille», le comédien et metteur en scène ravive la violence homérique et la flamme de la parole Plus...

«Une bonne pièce de théâtre doit être gourmande»

Scène Au TKM, Michel Voïta s’empare de «L’Iliade», monument de la littérature antique. Interview. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.