Passer au contenu principal

Théâtre«La vie est une formidable matière à jouer»

Véronique Montel s’est réveillée d’une opération paralysée des bras. Aujourd’hui guérie, elle raconte son expérience dans un seule-en-scène serti d’humour.

La comédienne Véronique Montel a écrit le spectacle «Les bras m’en tombent» à partir de son vécu.
La comédienne Véronique Montel a écrit le spectacle «Les bras m’en tombent» à partir de son vécu.
ODILE MEYLAN

Véronique Montel est de ces femmes qui affrontent l’adversité avec une force vitale. Le regard pétillant, la voix mélodieuse et rieuse, la comédienne irradie. Dans la bibliothèque de son appartement lausannois, elle sirote son soda sans sucre, caresse son chat noir et blanc, passe sa main dans ses cheveux auburn coupés court. Des gestes si anodins. Ces mouvements simples, elle a pourtant dû les réapprendre, les répéter, les réintégrer. Lentement. Une opération qui se passe mal peut contrarier vos projets de vie. Véronique Montel en a fait l’amère expérience il y a deux ans et demi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.