Voyage initiatique et amoureux à La Havane

ThéâtreÀ Rolle avant Renens, la Cie Motamot nous emmène à Cuba dans les pas d’un homme prêt à tout pour reconquérir sa femme.

Des images en mouvement animent le spectacle.

Des images en mouvement animent le spectacle. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Max, 60 ans, n’aime pas particulièrement voyager. Mais il traversera l’océan, destination Cuba, pour reconquérir le cœur de sa femme. Son odyssée transatlantique l’emmènera dans la moiteur des rues de La Havane, émaillées de préjugés et de rêves, de musiques et de rythmes sensuels, de rencontres avec des hommes, des femmes, des vies.


Sortir ce week-end: le choix de la rédaction


Au Casino-Théâtre de Rolle ce week-end, avant le Contexte-Silo à Renens, la Cie Motamot entraînera les spectateurs dans les pas de ce personnage né de l’imagination de Lisa Torriente, auteure du texte de «La Double Constance ou le voyage de Max». La comédienne y retrouve le metteur en scène cubain Carlos Díaz. Ensemble, ils avaient monté un premier spectacle, «Joséphine, cérémonie pour actrices désespérées».

Conçue comme un voyage initiatique et poétique, la pièce s’anime au rythme des percussions, au son des guitares et des chants et au gré de projections dépeignant les rues de La Havane. Ces images de carton-pâte en mouvement et de matières animées à la main confèrent une atmosphère onirique à cette création polymorphe, titillant sans cesse l’imagination du spectateur. Île de fantasmes, Cuba est un terrain propice à ce périple intérieur sur l’amour à 60 ans. Max se frottera à des imprévus qui craquelleront le vernis de sa vie douillette et qui le révéleront à lui-même.

Créé: 30.01.2019, 21h27

A l'affiche

Rolle, Casino-Théâtre
Vendredi 1er février (20h), samedi 2 (19h) et dimanche 3 (17h)
Renseignements: 021 825 15 35
www.theatre-rolle.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.