Le Théâtre Kléber-Méleau à l’heure indienne

SpectaclesLa salle de Renens met en lumière la culture de l’Inde pendant dix jours. Les danses du Kerala ouvrent les feux de la manifestation.

Une palette de motifs indiens vient orner la programmation du TKM.

Une palette de motifs indiens vient orner la programmation du TKM. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Directeur du TKM, Omar Porras n’a jamais caché sa fascination pour les formes artistiques ritualisées qui prennent racine dans des traditions anciennes, qu’elles soient occidentales ou orientales. Rien d’étonnant donc à ce qu’il plonge pendant dix jours la salle de Renens dans la culture indienne, ses expressions musicales, chorégraphiques.

Pour commencer ce voyage indien, le menu s’ouvre avec le kathakali, drame dansé de la région du Kerala entremêlant de nombreuses pratiques (théâtre, rituels, art martial) depuis son apparition, au début du XVIIe siècle. Avant de plonger dans le Narakasura-Vadham (La mort du démon Naraka, ve 20h) ou le Kalyana Saugandhikam (La fleur de bon augure, sa 20h), une petite initiation est proposée jeudi (20h) par Brigitte Prost, maître de conférences en études théâtrales de Rennes 2 qui s’appuiera sur les démonstrations d’un musicien et danseur pour dévoiler les arcanes de ce vocabulaire scénique qui passe autant par les costumes que par des gestes très précis.

La suite du programme est plus strictement musicale avec Sanjeev, Ashwani et Anand Shankar (je 8, 20h), virtuoses du shehnaï – ce hautbois indien – et joueur de tabla, ou avec la chanteuse carnatique Bombay Jaya­shri (ve 9, 20h). Le chanteur Debapriya Adhikary et le sitariste Samanwaya, tous deux trentenaires, ferment la marche (di 11, 17h30) sur la forme plus moderne du duo entre deux solistes, popularisée, entre autres, par Ravi Shankar et Ali Akbar Khan. (24 heures)

Créé: 01.02.2018, 10h01

Les spectacles

Renens, TKM
Du je 1er au di 11 février
Rens.: 021 625 84 29
www.tkm.ch

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.