Passer au contenu principal

Thierry Romanens se met à «Courir» sur scène avec Jean Echenoz et Emil Zátopek

Avec le trio jazz Format A3, le comédien et metteur en scène a adapté la biographie du mythique coureur. A voir au CPO, puis en tournée. Rencontre.

Avec Thierry Romanens en narrateur, «Courir» évoque le destin exceptionnel d’Emil Zátopek (1922-2000), athlète des temps héroïques du sport et victime de la guerre froide.
Avec Thierry Romanens en narrateur, «Courir» évoque le destin exceptionnel d’Emil Zátopek (1922-2000), athlète des temps héroïques du sport et victime de la guerre froide.
MERCEDES RIEDY

D’humoriste à chanteur, puis comédien et metteur en scène, Thierry Romanens ne fait pas que se chercher. Il multiplie plutôt les cordes de son arc au fil des ans. Désormais, il court aussi, dans la foulée d’Emil Zátopek, athlète tchécoslovaque hors du commun auquel l’écrivain Jean Echenoz a consacré un récit. Chaque expérience lui donne envie de voir plus large. Ailleurs aussi. «Travailler pour les autres m’a fait du bien», assure celui qui continue à tenir le rôle de Peachum dans L’opéra de quat’sous mis en scène par Joan Mompart. «Se confronter à d’autres approches permet d’apprendre de nouvelles choses, de sortir de soi.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.