Passer au contenu principal

Titeuf met sa mèche en vente. Du jamais-vu!

Zep expose à Carouge une soixantaine d’illustrations réalisées entre 1994 et 2002. Pour la première fois, il a accepté de se séparer de ses dessins. Explications.

Un Carouge à la Doisneau «Je n’ai pas voulu représenter un endroit précis, mais plutôt refléter l’ambiance carougeoise», explique Zep à propos du dessin inédit réalisé spécialement pour cette exposition. «C’est une espèce de Carouge à la Doisneau, un Carouge éternel. J’ai dessiné différents personnages, notamment Buddy, du duo Buddy et Flappo imaginé par Poussin. Ainsi qu’une affiche du Chat Noir pour un concert du Beau Lac de Bâle. Tout à gauche, je me suis représenté écarquillant les yeux au passage de Titeuf, comme si c’était une révélation. C’est un peu ce qui est arrivé, dans d’autres circonstances.»
Un Carouge à la Doisneau «Je n’ai pas voulu représenter un endroit précis, mais plutôt refléter l’ambiance carougeoise», explique Zep à propos du dessin inédit réalisé spécialement pour cette exposition. «C’est une espèce de Carouge à la Doisneau, un Carouge éternel. J’ai dessiné différents personnages, notamment Buddy, du duo Buddy et Flappo imaginé par Poussin. Ainsi qu’une affiche du Chat Noir pour un concert du Beau Lac de Bâle. Tout à gauche, je me suis représenté écarquillant les yeux au passage de Titeuf, comme si c’était une révélation. C’est un peu ce qui est arrivé, dans d’autres circonstances.»
ZEP/SÉRIES RARES

C’est une première. À l’exception de quelques ventes caritatives et de rares planches cédées au compte-gouttes, jamais jusqu’ici Zep n’avait accepté de se séparer de ses dessins originaux. Dès samedi, à l’occasion de l’exposition «Titeuf à Carouge», présentée à la galerie Séries Rares, l’auteur genevois mettra en vente une soixantaine d’entre eux, réalisés entre 1994 et 2002. Un événement. «Je tremble encore à l’idée d’avoir fait ça», confie le dessinateur, qui s’explique aussi sur son lien avec la Cité sarde.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.