Passer au contenu principal

«Toto» Morand remet Epalinges à l'heure des musiques du monde

La seconde édition du «1066 festival» aura lieu ce week-end. Avec deux soirées ambitieuses consacrée à l'Inde et au Liban.

Le patron des magasins de chaussures Pomp It Up en a sous la semelle. Rehaussant d’un minaret son bâtiment de Bussigny lors des votations sur les lieux de culte musulman ou se présentant au Conseil d’Etat sous l’étiquette «Parti de rien» en 2012, Guillaume «Toto» Morand sait chausser la tenue de l’agitateur politique. Le Palinzard n’hésite pas à mouiller ses lacets pour animer culturellement sa commune. Depuis l’an dernier, Epalinges peut à nouveau se targuer d’accueillir un festival de musique avec le 1066, qui remet le pied dès demain à la Grande Salle avec deux soirées fortes en épices, avec l’Inde (Chassol, Susheela Raman, Bollywood Masala Orchestra) et le Liban (Yasmine Hamdan, Ibrahim Maalouf, Mashrou’Leila).

De quelle envie est né le 1066 Festival d’Epalinges?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.