Passer au contenu principal

Le trio Mehldau-Scofield-Guiliana dépasse un Herbie Hancock sur la touche

La disparité des claviers n’expliquait pas tout lors de la soirée très jazz du dimanche au Stravinski.

Brad Mehldau, John Scofield et Mark Guiliana au Stravinski.
Brad Mehldau, John Scofield et Mark Guiliana au Stravinski.
Keystone

Il eût été inconcevable que Herbie Hancock, «l’ami le plus fidèle» de la manifestation, selon les mots de Mathieu Jaton, manque la 50e édition du Montreux Jazz Festival. Tel un repère dans le défilé des années, le pianiste a donc effectué le déplacement, malgré un album en cours d’enregistrement dont il s’est beaucoup inspiré pour son set de dimanche.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.