Vagues agitées pour Le livre sur les quais

FestivalDes démissions sont annoncées au sein du comité de l’Association qui organise la manifestation morgienne

Image: Damian Malloth

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon Le Temps de samedi dernier, Vera Michalski, présidente de l’Association Le livre sur les quais à Morges, par ailleurs éditrice et patronne du groupe Libella, va quitter le comité du navire morgien. Pascal Vandenberghe, directeur des Librairies Payot, et l’éditeur Pierre-Marcel Favre vont faire de même. Ce soir, une assemblée générale devrait entériner ces démissions.

Resterait au comité Frédéric Rossi, éditeur d’Infolio, qui sera rejoint par Vincent Jaques, le syndic de Morges. Plus des personnes à trouver. L’an dernier, la Ville a doublé sa subvention, qui se monte désormais à 100 000 francs. Et des voix ont suggéré qu’elle soit représentée au sein de l’association.

«J’ai essayé de me porter en médiateur dans cette affaire, nous a expliqué, hier, Vincent Jaques, mais les divergences de vues subsistent, ainsi que des difficultés dans les relations interpersonnelles. Il est donc apparu qu’il était impossible de continuer ensemble.» Le syndic se réjouit pourtant que tout le monde, y compris les démissionnaires, souhaitent que la manifestation, qui a attiré 40 000 visiteurs l’an dernier, perdure.

«Vu la taille de la manifestation, des questions sont arrivées sur le tapis, explique pour sa part Sylvie Berti-Rossi, membre fondateur du festival littéraire et, aujourd’hui, directrice organisationnelle de l’événement. Il s’agissait notamment de savoir s’il y avait un conflit d’intérêts entre la présence au comité de M. Vandenberghe et le fait que les Librairies Payot gèrent la grande librairie du festival. La question de savoir si la démission de M. Vandenberghe entraîne le départ des Librairies Payot du festival reste pendante. Nous souhaitions étoffer le comité avec des personnes provenant d’autres horizons que ceux du livre. Ce qu’il faut surtout dire, à ce stade, c’est que Le livre sur les quais aura bien lieu en 2015 à Morges. Et dans le futur également.»

La contribution financière au festival de Mme Michalski ne représenterait que 5 ou 6% du budget total. Hormis celle de la Ville de Morges, du Canton, du district et d’autres Villes, la manifestation peut compter sur le soutien de Fondations (Leenaards, Sandoz, Göhner), de la Loterie Romande, de Pro Helvetia et aussi de l’Office fédéral de la culture. L’édition 2015 devrait réduire un peu la voilure des auteurs. «360, en 2014, c’était trop. On devrait s’en tenir à 300, un chiffre qui correspond à la dimension de la tente des dédicaces», résume Sylvie Berti-Rossi. (24 heures)

Créé: 02.03.2015, 09h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...