Passer au contenu principal

Le vétéran François K n’a pas posé les plaques

Pionnier de la house et remixer star, le Français émigré à New York dans les années 1970 se pose à Electrosanne en légende du «deejaying». Entretien.

DJ pionnier, François Kevorkian a aussi géré un studio d’enregistrement, monté une maison de disques dédiée aux musiques électroniques, Wave,et (re)mixé le son de groupes fameux comme U2 ou Depeche Mode.
DJ pionnier, François Kevorkian a aussi géré un studio d’enregistrement, monté une maison de disques dédiée aux musiques électroniques, Wave,et (re)mixé le son de groupes fameux comme U2 ou Depeche Mode.

Dès ses débuts, François Kevorkian, qui mixe demain au Festival Electrosanne, a été façonné par le rythme. «Dans les années 1970, j’étais batteur, fan de jazz électrique et de funk, donc de Miles Davis et de Herbie Hancock, se souvient le vétéran des platines de 61 ans, contacté au téléphone. Je suis parti à New York parce que c’est là où ça se passait. Sans hésitation, je voulais participer.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.