«Voyage au bout de la nuit» à La Grange

ThéâtreLe roman le plus célèbre de Céline arrive à Dorigny dans une mise en scène de Philippe Sireuil.

La comédienne Hélène Firla donne de la voix à Bardamu.

La comédienne Hélène Firla donne de la voix à Bardamu. Image: Marc Vanappelghem

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il faut accueillir avec scepticisme les adaptations théâtrales des œuvres en prose, surtout quand elles sont portées par un verbe à l’âcre saveur. Le récent «Karamazov», de Jean Bellorini, avait montré la difficulté d’insuffler la puissance du récit dostoïevskien dans une grande machine scénographiée. Dans la catégorie des textes forts en gueule, le «Voyage au bout de la nuit», de Louis-Ferdinand Céline, se pose là…

On laissera ici de côté la polémique autour de ses pamphlets antisémites vitriolés. Le romancier n’en a pas moins, comme peu de francophones après lui, redonné de la verdeur à la langue en pointant la noirceur d’un XXe siècle entamé par la boucherie de la guerre de 14-18. Le metteur en scène Philippe Sireuil, appelé à la rescousse par la comédienne Hélène Firla, semble avoir trouvé le moyen de porter sur scène «l’infini du cauchemar», incarné au mieux, selon l’écrivain, par la guerre et la maladie.

Dans un dispositif aussi simple qu’efficace, ce «Voyage au bout de la nuit», qui tourne avec succès depuis 4 ans déjà, ne cherche pas à figurer des situations romanesques – ce qui aurait confiné au grotesque – mais donne la parole au vagabond éberlué de temps modernes, ce Ferdinand Bardamu en antihéros quichottesque et intoxiqué par les maux de son époque. Hélène Firla prend à son compte ce morne clown jeté dans les désespérances de l’histoire, lui prêtant une voix à la légèreté vénéneuse, ciselée par la folie.


Lausanne, La Grange de Dorigny Du je 8 au di 11 nov. (complet je 8 et di 11). Rens.: 021 692 21 27 www.grangededorigny.ch (24 heures)

Créé: 08.11.2018, 14h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...