Passer au contenu principal

Le Week-end musical de Pully a déjà débuté

Reporté d’un an, le festival du début mai publie chaque jour une vidéo inédite.

Jonathan Gerstner inaugure la série de vidéos éditées par le Week-end musical de Pully
Jonathan Gerstner inaugure la série de vidéos éditées par le Week-end musical de Pully
Alice Moraz

Festival gratuit qui fait la part belle à la jeunesse musicale, le Week-end Musical de Pully n’aura pas lieu en mai 2020, mais du 7 au 9 mai 2021. Pour faire contre mauvaise fortune bon cœur, le site du WEMP diffuse depuis le 13 avril une vidéo par jour avec une contribution inédite d’un musicien programmé ou d’un membre de l’équipe des bénévoles qui sont, pour la plupart, des artistes en puissance. «Nous voulons montrer que derrière une annulation, il n’y a pas seulement des heures de préparation qui débouchent sur rien ou des personnes qui veulent récupérer des sous, mais des artistes qui travaillent avec abnégation», pointe Guillaume Hersperger, fondateur de la manifestation. Le professeur de piano a eu l’idée de cette «chaîne de solidarité musicale» qui met en valeur des petites mains qui font le festival en découvrant la vidéo de son élève Jonathan Gerstner, membre du staff du WEMP depuis cette année.

Ce jeune violoncelliste et pianiste passionné de prise de son s’est lancé dans le pari d’enregistrer seul au violoncelle le «Concerto pour violoncelle» d'Edward Elgar: non seulement la partie soliste, mais aussi toutes les voix de l’orchestre (les cordes, les vents et même les percussions), enregistrées séparément et mixées par ses soins. Jonathan Gerstner a démarré ce projet avant le confinement, mais il a pu en profiter pour s’y adonner totalement. «J’ai tellement bossé que j’ai perdu la notion du temps, avoue le jeune homme. Mais j’y ai certainement passé une centaine d’heures. Je ne sais pas si ça fait une différence d’avoir enregistré 12 fois la voix de violon. J’espère que ça contribue à l’aspect orchestral.» Le premier mouvement, qui dure 8 minutes, a été publié tout récemment et la prouesse est ébouriffante.

Sur le site du WEMP, on peut aussi visionner Louis Schwizgebel jouant un prélude de Chopin et Guillaume Hersperger accompagnant Léonard Wüthrich, 20 ans, jouant une adorable «Arabesque» de Germaine Tailleferre à la clarinette. Et c’est Jonathan Gerstner qui assure la finition sonore de ces contributions originales.

----------

www.wempully.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.