Passer au contenu principal

Lieu de culteCure de jouvence pour le Sacré-Cœur d’Ouchy

Voulue par une princesse russe au XIXe siècle, l’église catholique du bas de Lausanne aura des appartements dans sa cure et un ascenseur pour monter y prier.

L’église du Sacré-Coeur a été commandée par une princesse russe au XIXe siècle pour les catholiques du bas de Lausanne. VANESSA CARDOSO/24HEURES
L’église du Sacré-Coeur a été commandée par une princesse russe au XIXe siècle pour les catholiques du bas de Lausanne. VANESSA CARDOSO/24HEURES
24 HEURES
Lausanne, le 24.07.2020. Cure de jouvence pour la paroisse du sacre cœur d’Ouchy. VANESSA CARDOSO/24HEURES
L’église est discrète. Elle n’offre aucun dégagement sur le chemin du Beau-Rivage
Lausanne, le 24.07.2020. Cure de jouvence pour la paroisse du sacre cœur d’Ouchy. VANESSA CARDOSO/24HEURES
24 HEURES
Lausanne, le 24.07.2020. Cure de jouvence pour la paroisse du sacre cœur d’Ouchy. VANESSA CARDOSO/24HEURES
La cure a été victime d’un incendie en 2017. Elle sera entièrement rénovée avec deux appartements
Lausanne, le 24.07.2020. Cure de jouvence pour la paroisse du sacre cœur d’Ouchy. VANESSA CARDOSO/24HEURES
24 HEURES
1 / 3

C’est un lieu saint ainsi conçu qu’il cultive la discrétion, en haut du chemin du Beau-Rivage. L’église du Sacré-Cœur ne dispose en effet d’aucun dégagement sur la rue. Elle a été commandée en 1879 par une princesse russe, Léonille de Sayn-Wittgenstein-Sayn, pour les catholiques du bas de Lausanne, et réalisée sous la forme d’une maison bourgeoise avec une chapelle à l’intérieur. Après un incendie déclaré dans la cure en 2017, cure inhabitée depuis lors, le Conseil de paroisse a décidé de rénover les lieux. La mise à l’enquête des travaux, estimés à près de 2 millions de francs, court ces jours. L’occasion de pousser la porte du dernier endroit où vécut le prêtre «éthique et mystique» Maurice Zundel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.