Passer au contenu principal

Portrait de Marie-Christine Gailloud-MatthieuCurieuse de toutes les
plastiques, elle les choie

La chirurgienne vernit, ce jeudi 3 septembre, la quatrième édition de «Des seins à dessein» à l’Espace Arlaud à Lausanne, une exposition de signatures de renom en faveur des femmes atteintes d’un cancer du sein.

Marie-Christine Gailloud-Matthieu a choisi les artistes de cette quatrième édition de «Des seins à dessein» dont Guillaume Pilet, ici, avec «B is for…, 2020», une peinture murale.
Marie-Christine Gailloud-Matthieu a choisi les artistes de cette quatrième édition de «Des seins à dessein» dont Guillaume Pilet, ici, avec «B is for…, 2020», une peinture murale.
Florian Cella

Il y a une logique, une vérité même, lorsque Marie-Christine Gailloud-Matthieu temporise, l’air de rien. On est sorties de son cabinet de chirurgie reconstructive et réparatrice pour changer de cadre, peut-être pour puiser dans la nature une invitation à se détendre, mais c’est elle qui pose des questions, encore et encore, histoire de détourner l’attention. La manœuvre démasquée, elle rigole avec la candeur d’une gamine prise en flagrant délit d’un petit arrangement avec la montre. Mais l’intérêt est sincère.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.