Passer au contenu principal

Parlementaire en quarantaineDaniel Brélaz: «Mon fils est positif au Covid»

Le conseiller national Vert s’est mis en quarantaine à cause d’un repas de famille. Faisant partie d’un groupe à risque, il se dit pourtant peu inquiet d’avoir des complications sévères, chiffres à l’appui.

«Je m’essouffle certes dans les montées, mais je n’ai pas de problèmes respiratoires. Je n’ai pas de diabète, je ne fume pas, je ne bois pas.»
Daniel Brélaz
«Je m’essouffle certes dans les montées, mais je n’ai pas de problèmes respiratoires. Je n’ai pas de diabète, je ne fume pas, je ne bois pas.»
KEYSTONE

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre, ce mardi matin. Le conseiller national Daniel Brélaz (Verts/VD), 70 ans, s’est mis en quarantaine à cause du Covid. Il a effectué un test dimanche et le résultat est tombé ce mardi: négatif. Brélaz ne crie pas victoire trop tôt se méfiant des faux négatifs. Il poursuivra donc sa quarantaine jusqu’à vendredi 20 heures et reviendra au parlement fédéral lundi prochain. C’est le premier élu placé en quarantaine lors de cette session parlementaire d’automne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.