Passer au contenu principal

Une élection sans prolongationDe joueur à président, Olivier Doglia porte Étoile Carouge dans son cœur

Les membres du club genevois n’ont pas cédé aux sirènes d’Abu Dhabi. Michael Palma, l’ancien dirigeant, est un beau perdant. Son successeur est prêt à se mettre au travail.

Dans son nouveau rôle de président, Olivier Doglia veut mouiller le maillot comme il l’a fait sur le terrain de la Fontenette, en 1re ligue.
Dans son nouveau rôle de président, Olivier Doglia veut mouiller le maillot comme il l’a fait sur le terrain de la Fontenette, en 1re ligue.
Georges Cabrera

Étoile Carouge a un nouveau président. Il se nomme Olivier Doglia, un ancien joueur du club qui a fait ses classes au bord de l’Arve. En plébiscitant son projet de candidature, les membres du club de Promotion League ont fait le choix d’une certaine sagesse. D’aucuns diront qu’ils n’ont pas cédé aux sirènes d’Abu Dhabi, là où Michael Palma, l’actuel président, avait trouvé un soutien financier auprès d’un riche investisseur pour lester son dossier de réélection. C’est à la majorité absolue que son successeur a été élu au premier tour, à l’issue d’un scrutin organisé par voie notariale et officialisé jeudi lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.