Passer au contenu principal

Fillette embrassée par un marginal à Yverdon-les-Bains«De la prison avec sursis après avoir agressé ma fille, c’est une honte»

La mère de la victime vient de prendre connaissance de l’ordonnance pénale rendue il y a quelques jours. Elle trouve «ridicule» la peine infligée à l’auteur déjà connu de la justice.

La police était intervenue au chemin du Fontenay, à quelques pas de l’école (au second plan) qui accueille des classes du 1er cycle.
La police était intervenue au chemin du Fontenay, à quelques pas de l’école (au second plan) qui accueille des classes du 1er cycle.
Patrick Martin

«Nous vivons un cauchemar depuis un an, soupire au téléphone la mère de la fillette yverdonnoise suivie puis embrassée de force par un marginal, à la sortie de l’école, le 1er avril 2019. La décision de justice qui vient de tomber est un nouveau coup de massue. 180 jours de peine de prison avec sursis pendant 5 ans pour avoir agressé ma fille qui avait 6 ans, c’est une honte.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.