Passer au contenu principal

Histoire de la vaccinationDe la variole au coronavirus, l’homme s’est méfié des vaccins

De tout temps, les médecins ont dû faire preuve de persuasion pour que les injections soient acceptées. L’exemple de la variole éclaire les doutes actuels.

Cette caricature du satiriste britannique James Gillray est nommée «The Cow-Pock or the Wonderful Effects of the New Inoculation» (la vaccine ou l’effet merveilleux de la nouvelle inoculation). On y voit le Dr Jenner qui inocule une femme contre la variole, alors que des vaches ressortent du corps d’autres personnes. Elle est inspirée par la controverse qu’a suscitée cette inoculation.
Cette caricature du satiriste britannique James Gillray est nommée «The Cow-Pock or the Wonderful Effects of the New Inoculation» (la vaccine ou l’effet merveilleux de la nouvelle inoculation). On y voit le Dr Jenner qui inocule une femme contre la variole, alors que des vaches ressortent du corps d’autres personnes. Elle est inspirée par la controverse qu’a suscitée cette inoculation.
The Print Collector/Alamy Stock Photo

Des vaccins développés en quelques mois, des milliards de doses produites dans l’urgence et autant d’individus recevant simultanément une piqûre… Le coronavirus entraîne une campagne de vaccination hors du commun. Toutefois, des maladies ont déjà fait l’objet de luttes massives, avec la résistance de sceptiques. L’histoire du combat contre la variole, notamment, éclaire notre présent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.