Passer au contenu principal

Cyberpunk 2007Déceptions et fascination autour du jeu le plus attendu de 2020

Après huit ans d’attente, «Cyberpunk 2077», annoncé comme une œuvre somme, se révèle en fin de compte parcouru de défauts mais propose une virée sidérante dans une ville futuriste tentaculaire.

Night City, la mégapole futuriste du jeu vidéo «Cyberpunk 2077»
Night City, la mégapole futuriste du jeu vidéo «Cyberpunk 2077»
Cyberpunk 2077

Huit ans après l’annonce de son lancement, «Cyberpunk 2077», de loin le jeu vidéo le plus attendu de 2020, est enfin là, disponible depuis jeudi dernier (pour PC et consoles). Après trois décalages de sortie successifs cette année, on s’était pourtant mis à douter de voir cette superproduction de S.F. un jour finalement prête.

Le suspense aura d’ailleurs été total, y compris jusqu’à la dernière minute puisque les premières copies envoyées aux journalistes, trois jours à peine avant la sortie officielle, étaient encore parcourues de bugs en tout genre. Au point de faire dire à certains d’entre eux que le studio CD Projekt RED n’avait en réalité pas encore «terminé» sa copie. On va y revenir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.