Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Grève du 14 juin«Des actions» mais pas de «grève» pour les femmes de droite

En 2019, les élues fédérales montraient «l’union sacrée» pour la Grève des femmes, quel que soit le parti. La présidente d’alors du parlement fédéral, la Tessinoise Marina Carobbio (PS) (au 1er plan, veste noire et pull mauve), interrompait la séance et sortait rejoindre les manifestantes sur la Bundesplatz, entourée de nombreuses autres élues, comme la conseillère fédérale Viola Amherd (PDC) (au centre) ou la conseillère nationale Isabelle Moret (PLR) (à gauche).