Passer au contenu principal

Guerre de communicationDes Alémaniques torpillent le LHC, selon Alain Gillièron

Le syndic de Prilly a déclaré devant le Conseil communal que le club est victime d’une campagne médiatique émanant d’outre-Sarine.

Le syndic de Prilly s’est exprimé sur le LHC après avoir répondu à des questions de la Commission des finances sur le Centre sportif de Malley.
Le syndic de Prilly s’est exprimé sur le LHC après avoir répondu à des questions de la Commission des finances sur le Centre sportif de Malley.
DR

Pour le syndic de Prilly Alain Gillièron, de récents articles évoquant la santé financière du LHC seraient inspirés par des dirigeants de club alémaniques et des journalistes acquis à leur cause outre-Sarine. Ces derniers craindraient que la formation lausannoise devienne «performante au point de pouvoir briguer le titre de champion suisse, jusqu’à présent chasse gardée des clubs de Davos, Zurich et Berne».

Le syndic, qui s’exprimait devant le Conseil communal, a précisé qu’il parlait avec l’aval du club lausannois, dont il a rencontré les dirigeants il y a une semaine. Selon lui, ses propos ont du reste été relus par le LHC. «Vous pensez bien que je n’aurais jamais pu inventer ça», nous a déclaré Alain Gillièron. Contacté, le Lausanne Hockey Club confirme la rencontre avec le syndic et admet avoir vérifié les chiffres que ce dernier lui a soumis. Mais il refuse de commenter les déclarations de l’élu au sujet de ces prétendues attaques médiatiques. Selon nos informations, des propos similaires auraient été tenus récemment devant des journalistes par un représentant du LHC.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.