Passer au contenu principal

Affiches électorales à Lausanne Des autocollants de la gauche radicale irritent dans les partis

Plusieurs affiches PLR et PS ont été ornées d’autocollants de la coalition Ensemble à Gauche. Le PLR crie au scandale, le POP prend ses distances.

Affiche vue sur le Grand-Pont par le candidat socialiste au Conseil communal Louis Dana, qui dénonce le collage de l’autocollant sur Twitter
Affiche vue sur le Grand-Pont par le candidat socialiste au Conseil communal Louis Dana, qui dénonce le collage de l’autocollant sur Twitter
https://twitter.com/louisdana/status/1360227555731718149?s=20

Des autocollants électoraux de la coalition Ensemble à Gauche fâchent le PLR et gênent le POP. La coalition réunissant solidaritéS, le Parti ouvrier populaire (POP) et des indépendants à Lausanne, a produit 1000 autocollants imprimés sur plastique transparent. Une poignée d’entre eux ont été remarqués sur les visages des candidats libéraux-radicaux Bettschart-Narbel et Hildbrand, ou encore celui du socialiste Junod.

«Les activistes d’extrême gauche mettent à néant les règles élémentaires de la démocratie», a dit le PLR lausannois dans un vibrant communiqué, jeudi, condamnant aussi les habituelles déchirures, graffitis, moustaches de dictateurs et autres pénis dessinés de façon rupestre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.