Passer au contenu principal

Coronavirus en SuisseDes cas de Covid frappent un EMS malgré le vaccin

Les aînés testés positifs ont développé des formes légères de la maladie. Un échec de la vaccination? Les experts estiment au contraire qu’elle a protégé les résidents.

Cinq résidents d’un EMS zougois qui avaient reçu leur deuxième dose de vaccin deux semaines plus tôt ont été testés positifs.
Cinq résidents d’un EMS zougois qui avaient reçu leur deuxième dose de vaccin deux semaines plus tôt ont été testés positifs.
KEYSTONE

L’affaire sème le trouble en Suisse alémanique. En février, un résident d’un EMS zougois atteint du Covid doit être hospitalisé. Celles et ceux qui ont eu un contact avec lui sont testés. Huit autres résidents sont positifs. Or, cinq d’entre eux avaient reçu leur deuxième dose de vaccin Pfizer deux semaines plus tôt.

Le «Tages-Anzeiger», qui a révélé ce cas, a eu accès à un rapport d’enquête de la Direction de la santé de Zoug. Les médecins y relèvent que la vaccination n’a pas protégé de manière significative les résidents contre l’infection. En revanche, la plupart des personnes touchées ne l’ont pas remarqué et deux ont senti de légers symptômes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.