Passer au contenu principal

Espèce invasiveDes coccinelles asiatiques envahissent les maisons

Contrairement à la bête à bon Dieu locale, sa cousine venue de loin cherche un abri à l’intérieur pour l’hiver. Le conseil du biologiste Daniel Cherix pour s’en débarrasser.

La coccinelle asiatique peut prendre différentes couleurs. Vorace, elle ne s’attaque pas seulement aux pucerons, mais aussi à la coccinelle locale, dont elle mange les larves.
La coccinelle asiatique peut prendre différentes couleurs. Vorace, elle ne s’attaque pas seulement aux pucerons, mais aussi à la coccinelle locale, dont elle mange les larves.
AFP

Souffrez-vous d’une invasion de coccinelles, typiquement agglutinées autour de vos fenêtres? Vous n’êtes pas seul dans ce cas! Une Lausannoise, qui en a fait l’expérience, note avec dépit que lesdits insectes ne sont pas aussi mignons que ceux de son enfance. «Cela donne plutôt une ambiance Halloween à la maison», plaisante la trentenaire.

Ce phénomène se produit depuis quelques années. La coupable? La coccinelle asiatique, Harmonia axyridis de son vrai nom. Cette espèce invasive, plus grande que sa cousine locale, peut prendre plusieurs couleurs. «Elle a été vue pour la première fois dans notre pays à Bâle en 2004. En 2008, elle était déjà présente dans tous les cantons», raconte le biologiste Daniel Cherix.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.