Passer au contenu principal

Yverdon-les-BainsDes corbeaux freux privent les enfants de sortie

La directrice de la garderie Tom Pouce a été contrainte de fermer le jardin de sa structure. En cause: la présence de neuf nids dans le platane qui le surplombe.

Le jardin de la maison de la petite enfance Tom Pouce. Des corbeaux freux ont construit neuf nids dans le platane qui se trouve dans le périmètre. Leurs déjections et les branches qu’ils cassent rendent l’espace sale et dangereux pour les enfants.
Le jardin de la maison de la petite enfance Tom Pouce. Des corbeaux freux ont construit neuf nids dans le platane qui se trouve dans le périmètre. Leurs déjections et les branches qu’ils cassent rendent l’espace sale et dangereux pour les enfants.
CHRISTIAN BRUN

«Dans notre canton, la qualité de vie, la santé et le bien-être d’une centaine d’enfants doit-elle passer après celle d’une vingtaine d’oiseaux?» C’est la question que se pose réellement Eric Favre, trésorier de la Fondation de soutien à la Fondation yverdonnoise pour l’accueil de l’enfance (FYAE). Il réagit à la décision radicale – qu’il comprend tout à fait – prise mardi dernier par Sylvie Richard, la directrice de la garderie Tom Pouce. Cette dernière dit ne pas avoir eu d’autre choix que de fermer l’accès au jardin de cette maison de l’enfance, souillé par les déjections des corbeaux freux qui nichent dans le platane du site.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.