Passer au contenu principal

Pour passer les frontièresDes criminels créent un marché noir de faux tests anti-Covid


Les autorités observent avec inquiétude un phénomène qui monte en Europe. La parade n’existe pas encore.

Pour passer la douane de Crassier, certains voyageurs doivent se munir d’un test PCR négatif, attestant qu’ils n’ont pas le Covid.
Pour passer la douane de Crassier, certains voyageurs doivent se munir d’un test PCR négatif, attestant qu’ils n’ont pas le Covid.
Archives/Michel Perret

Les criminels ne pouvaient manquer le coche. Avec le Covid, un nouveau marché, noir bien entendu, s’est ouvert devant eux: celui des tests PCR. Ce sésame, présentant un résultat négatif, est désormais demandé aux frontières pour une partie des voyageurs au moins. La demande fait des envieux et l’agence européenne de police criminelle s’en inquiète. Europol a informé ses membres il y a quelques jours pour les rendre vigilants à ce phénomène grandissant. Plusieurs vendeurs de faux tests ont été arrêtés aux quatre coins de l’Europe.

Un enjeu sanitaire

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.