Passer au contenu principal

Coronavirus à GenèveDes députés contestent la fermeture des commerces

Une majorité de la commission législative du Grand Conseil genevois a appelé vendredi le Conseil d’Etat à revoir sa position sur la fermeture des magasins.

Des députés genevois estiment que la fermeture des commerces décidée récemment par le Conseil d'Etat en raison du Covid pourrait aboutir à des faillites d'un certain nombre d'entreprises (archives).
Des députés genevois estiment que la fermeture des commerces décidée récemment par le Conseil d'Etat en raison du Covid pourrait aboutir à des faillites d'un certain nombre d'entreprises (archives).
KEYSTONE

Des députés genevois demandent la réouverture des commerces et des marchés avec un plan de protection Covid, face à la «concurrence déloyale» avec les autres cantons romands. Une majorité de la commission législative du Grand Conseil a appelé vendredi le Conseil d’Etat à revoir ce dispositif très rapidement.

Ces députés justifient aussi leur souhait par la menace de faillites des commerçants genevois, a affirmé dans la soirée le président de la commission Jean-Marc Guinchard. Les activités comme les coiffeurs, esthéticiens, barbiers ou tatoueurs doivent aussi être à nouveau autorisées, selon eux.

A l’unanimité, les membres de la commission ont aussi considéré que l’écoulement des délais de récolte de signatures pour les référendums et initiatives cantonaux et communaux devrait être suspendu dès le 1er novembre. Cette interruption devrait ensuite être levée par un arrêté du gouvernement lorsque les conditions sanitaires permettront un assouplissement de ces restrictions.

ats/nxp