Passer au contenu principal

Les desiderata de XR LausanneDes élus sceptiques

Deux grandes demandes ont été adressées aux conseillers communaux lausannois: supprimer la voiture des rues de la ville à l’horizon 2025 et permettre la création d’une assemblée citoyenne.

Vote au Conseil communal de Lausanne, dans les halles sud de Beaulieu, mardi 19 mai 2020.
Vote au Conseil communal de Lausanne, dans les halles sud de Beaulieu, mardi 19 mai 2020.
ARC Jean-Bernard Sieber

Les élus lausannois ont reçu, le 19 mai dernier, une lettre de la part d’Extinction Rebellion. «Lausanne est à la traîne!» lit-on. Dans son courrier, XR formule surtout deux exigences. «Éliminer le trafic automobile privé de Lausanne d’ici à 2025, tout en suggérant des pistes en matière de mobilité et de transports urbains abordables» et «mettre sur pied, cette année encore, une Assemblée citoyenne qui décidera des mesures à prendre pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2025».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.