Passer au contenu principal

EnseignementDes enfants de 7 ans créent leur start-up

Des élèves d’Écublens mettent le costume d’entrepreneur pour apprendre les réalités de l’économie. Ils en sont à l’étude de marché.

Des élèves de 5e et de 6e apprennent à développer une plateforme d’entraide entre enfants. À terme, elle sera inscrite au Registre du commerce.
Des élèves de 5e et de 6e apprennent à développer une plateforme d’entraide entre enfants. À terme, elle sera inscrite au Registre du commerce.
Chantal Dervey

Les pilotes d’avion et les astronautes ont de la concurrence dans les rêves des enfants. Dès 7 ans, certains se voient désormais start-uppers quand ils seront grands. Mieux, ils apprennent déjà les ficelles du métier à l’école primaire. C’est le cas dans un établissement privé d’Écublens (VD), l’École Vivalys, où des élèves de 5e et de 6e se donnent un an pour créer une petite entreprise technologique.

En classe, une dizaine d’enfants s’exercent à faire la promotion de leur futur produit, une application mobile qui permettra aux écoliers de s’entraider pour leurs devoirs. Comme une CEO en pleine présentation commerciale, Juanita, 11 ans, pitche le concept: «E2E a la solution! L’enfant qui est fort en maths et qui a 8 de moyenne va aider celui qui a des difficultés.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.