Passer au contenu principal

BâlePlus de 3000 personnes en soutien au mouvement antifasciste

Une marche commémorative en l’honneur d’une manifestation antifasciste de 2018 a rassemblé plus de 3000 personnes samedi après-midi à Bâle.

La manifestation s’est déroulée pacifiquement dans l’ensemble.
La manifestation s’est déroulée pacifiquement dans l’ensemble.
KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Plus de 3000 personnes ont participé samedi après-midi à Bâle à une marche commémorative deux ans après une contre-manifestation à un rassemblement de l’association nationale de droite Pnos au même endroit. Celle-ci avait alors dégénéré, avec des suites judiciaires.

La manifestation du jour, autorisée, était notamment dirigée contre la «vague de répression» du tribunal correctionnel de Bâle vis-à-vis des participants au rassemblement de 2018. Une série de procès est encore en cours au tribunal correctionnel de Bâle depuis l’été contre plus de 50 participants à la manifestation à l’époque.

Lors des procès déjà tenus, les accusés ont été condamnés à des peines de plusieurs mois d’emprisonnement, principalement pour émeute, notamment dans le cas d’une jeune femme, à huit mois ferme.

Solidarité

Samedi, les participants au rassemblement ont déclaré qu’ils s’étaient réunis pour manifester leur solidarité avec les condamnés. Dans la lutte contre le «fascisme», on ne se laisse pas intimider, a déclaré une porte-parole.

Parallèlement au soutien aux accusés, les manifestants ont aussi condamné l’opération de police de l’époque, avec balle en caoutchouc. Il y a quelques jours, des vidéos sont apparues sur certains médias sociaux, dans lesquelles des policiers eux-mêmes qualifieraient l’opération de disproportionnée.

Manifestation pacifique

La manifestation de samedi a traversé le centre-ville de Bâle jusqu’à Kleinbasel en direction de la Messeplatz, sur le site même de la violente confrontation de novembre 2018. Cependant, la police a bloqué les entrées de la place, de sorte que le cortège a finalement terminé au bout de la ligne de tram de Theodorskirchplatz, d’entente avec les autorités.

Tout au plus quelques murs ont été tagués. Mais la manifestation s’est déroulée dans l’ensemble pacifiquement pour se terminer vers 18h00.

ATS/NXP