Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Canton de VaudL’Etat marie la réinsertion avec l’écologie

Rebecca retrouve confiance et motivation dans son travail à la réception de l’Hôtel-Restaurant L’Union, à Épalinges

Un soutien pour les jeunes en rupture

«Je retrouve une motivation et une confiance en moi»

Rebecca, au bénéfice d’une mesure d’insertion
7 commentaires
Trier:
    Magnenat

    C’est bien mais avant il faut arrêter de mettre les personnes qui touche le RI aux poursuites pour des impôts et leurs de voler le reste des possibilités de réinsertions en leur prenant leur véhicule en suspendant les impôts le jours que la personne touche l’aide sociale pas 3 ans après et devoir des impôts en touchant un minimum vital c’est à dire que ses personnes n’ont plus rien pour manger et doit prendre son Ri pour payer des impôts.

    C’est vrai qu’avec une paye de conseillé d’état la précarité les privations sa ne connais rien