Passer au contenu principal

Routes suissesDes nouvelles règles de circulation dès le 1er janvier

Plusieurs nouvelles règles de circulation entreront en vigueur le 1er janvier, par exemple la possibilité de devancer par la droite lors de bouchons.

Un couloir pour les secours sur l’autoroute, la possibilité de devancer par la droite lors de bouchons, ou des «sas» pour cyclistes: plusieurs nouvelles dispositions de la circulation routière entrent en vigueur dès le 1er janvier 2021, relève le TCS.

Sur l’autoroute, afin de faciliter l’accès des véhicules d’intervention circulant avec un gyrophare, les automobilistes devront spontanément créer un couloir de secours au milieu des voies, indique lundi le Touring Club Suisse (TCS). Ils devront éviter d’empiéter sur la bande d’arrêt d’urgence.

Dans les tunnels, il faudra serrer au plus proche du bord de la chaussée. Sur une autoroute à trois voies, les véhicules au centre et à droite devront serrer à droite et ceux sur la voie de gauche serreront à gauche. Il sera aussi important d’enclencher au plus vite les feux de détresse, note le TCS.

De l’alcool sur les aires d’autoroute

Autre nouveauté: les automobilistes devront laisser passer en «fermeture éclair» les conducteurs provenant d’une autre voie qui serait fermée, pour cause de travaux, par exemple. Cela permettra de fluidifier le trafic et d’éviter les ralentissements provoqués par un changement de voie trop en amont.

Lors de bouchons, ralentissements ou accidents, les automobilistes seront autorisés à devancer par la droite les véhicules roulant à leur gauche. Dépasser en se rabattant depuis la droite restera toutefois interdit et punissable.

La vitesse maximale autorisée pour tracter une remorque ou une caravane (jusqu’à 3,5 tonnes) passera de 80 à 100 km/h sur les autoroutes. À compter du 1er janvier, les aires d’autoroute et de ravitaillement pourront par ailleurs à nouveau vendre et servir de l’alcool.

Rendre les cyclistes plus visibles

Dans la circulation urbaine, les vélos et les cyclomoteurs pourront, sous condition et si cela est indiqué, tourner à droite à un feu rouge. Il ne s’agit toutefois pas d’une autorisation générale de tourner à droite, précise le TCS.

À l’avenir, les villes pourront par ailleurs aménager un «sas» pour cyclistes par le biais d’un marquage au sol devant les feux de signalisation, même s’il n’existe pas de voie cyclable. Cela permettra notamment de les rendre plus visibles et de réduire les risques au démarrage.

Les jeunes cyclistes jusqu’à 12 ans pourront désormais circuler sur la droite des trottoirs si aucune piste ou zone cyclable n’existe. Ils devront toutefois céder la priorité aux piétons.

Dans les zones à 30 km/h, de nouvelles signalisations et marquages pourront être mis en place pour favoriser et sécuriser le trafic pour la mobilité douce. Des rues prioritaires pourront par exemple être aménagées pour les cyclistes, où la priorité de droite ne sera pas appliquée.

Les vélos électriques devront payer

Les deux roues motorisés, comme les vélos électriques rapides, pourront désormais être soumis au stationnement payant. Parmi les autres nouveautés, le TCS recense des places vertes pour les véhicules électriques, ou une nouvelle signalisation pour l’utilisation du disque de stationnement. L’utilisation des aides au stationnement pourra également se faire sans tenir le volant.

Enfin, plusieurs modifications du système d’obtention du permis de conduire entreront en vigueur au 1er janvier. Le permis d’élève conducteur pour les voitures de tourisme pourra être obtenu dès 17 ans révolus.

Les nouveaux conducteurs pourront se présenter dès leur 18e anniversaire à l’examen, pour autant qu’ils aient déjà une année de conduite accompagnée à leur actif. Seuls les conducteurs âgés de 20 ans révolus lors de l’examen pourront se présenter après moins de douze mois de conduite en tant qu’élève conducteur.

Les jeunes nés entre 2001 et 2002 qui auront obtenu leur permis d’élève conducteur d’ici au 31 décembre 2020 seront exemptés de cette période d’apprentissage d’un an. Ceux nés en 2003 qui l’auront obtenu d’ici au 31 décembre 2021 seront également exemptés. Les permis d’élèves conducteurs émis avant le 1er janvier prochain resteront soumis au régime actuel.

ATS/NXP

Articles en relation