Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Liberté de la presseDes sénateurs sont accusés de vouloir censurer les médias

Beat Rieder, conseiller aux États (Le Centre/VS) et président de la Commission des affaires juridiques, estime que les groupes de presse ont aujourd’hui un pouvoir démesuré. Ce qui peut être nuisible.

Des mesures d’urgence bien encadrées

«Ce mot a été délibérément choisi pour protéger les médias de la censure.»

Matthias Schwaibold, avocat, spécialiste du droit des médias

La «SonntagsZeitung» déjà attaquée

Le conseiller aux États Carlo Sommaruga (PS/GE), membre de la Commission des affaires juridiques, estime que cette proposition de modification de la loi est une «atteinte à la liberté de la presse».

«Il y a toujours trop d’articles de presse qui recherchent le sensationnalisme, sans respecter la sphère privée des personnes concernées. Cela ne va pas.»

Beat Rieder (Le Centre/VS), président de la Commission des affaires juridiques du Conseil des États
9 commentaires
    yedy

    Tiens tiens quand je fais une remarque sur le vocabulaire du journaliste, il ne parait pas encore la censure de 24h. Merci