Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Histoire d’ici – 1900Des socialistes et des libres-penseurs veulent raser l’église Saint-François

La façade sud de l’église Saint-François, «dégradée, bosselée, lézardée, trouée», en 1898. Tout à droite on aperçoit le kiosque des tramways, construit deux ans plus tôt. Collée contre la façade, à droite, la sacristie fermée au bas par le mur nord de l’ancienne salle capitulaire du couvent franciscain. Puis, après les deux grands arcboutants, à l’angle sud-ouest, la remise abritant les dépendances du poste de police situé de l’autre côté du temple. Enfin, tout à gauche, le bâtiment du premier Hôtel des Postes, abritant depuis 1890 le Grand Bazar Universel, qui va être détruit en 1903 afin d’agrandir la place vers l’ouest.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter