Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

RéflexionDes soins infirmiers de qualité, un besoin évident

«Donner les moyens à ces professionnels formés de pratiquer leur travail dans de bonnes conditions.»

Des compétences indispensables

23 commentaires
Trier:
    loll

    Des infirmiers de qualité alors qu'une grande partie d'eux vient de l'étranger c'est déjà étrange on s'étrangle encore un peu plus lorsque l'on sait que selon l'étude de l'ocde la Suisse décroche la palme d'argent du plus grand nombre d'infirmiers au monde par médecin et par hôpital en Suisse plus de 17.96 pour 1000 habitants alors qu'au Canada ils en ont 9.98, soit près de deux fois moins ou 4X moins en Pologne, que je sache on ne meurt pas plus en Pologne qu'en Suisse, on Suisse on fait le plus grand nombre d'opérations de la hanche et les salaires sont les plus hauts du monde pour une qualité tout à fait comparable à une infirmière française, on s'étouffe lorsque l'on sait qu'une infirmière compétente touche à Genève classe 14 en début de carrière près de 80'000 frs, (environ 25'000 euro en France, soit près de 3X moins) et on s'évanouit lorsqu'on nous présente une telle initiative qui ne veut que des privilèges supplémentaires au détriment des payeurs de caisse de primes maladie. La santé coûte en Suisse près de 100 milliards de frs. par an 2020 en France c'est 238 milliards d'euro, toute chose étant égale par ailleurs, cela ferait pour la France près de 800 milliards d'euros, ensuite l'évolution des coûts de la santé et la répercussion sur les primes sont le travail de l'incurie fédérale et cantonale, les primes ont augmenté de 500% depuis 1980 alors que l'inflation était de 15%. l'initiative ne fait que renforcer une caste de privilégiés.