Passer au contenu principal

FootballUne bicyclette d’Embolo offre la victoire à Gladbach

Emmené par un énorme Breel Embolo, le Borussia Mönchengladbach a infligé une nouvelle rouste au Shakhtar Donetsk (4-0), dans le groupe B de Champions League.

Le retourné de l’international suisse.
Le retourné de l’international suisse.
KEYSTONE

Quelques minutes avant ce match comptant pour la 4e journée de «C1», Yann Sommer, Breel Embolo et Nico Elvedi, les Suisses titularisés par Marco Rose, ont appris une bonne nouvelle.

L’UEFA a, en effet, infligé une défaite 3-0 par forfait à l’Ukraine en Ligue des Nations, «coupable» d’avoir eu trop de cas de coronavirus au goût du médecin cantonal lucernois la semaine dernière.

Les trois Helvètes ont semble-t-il mis un point d’honneur à montrer sur le terrain qu’ils étaient supérieurs aux joueurs de l’Est, dont la sélection est garnie de nombreux joueurs de Donetsk.

Cette victoire sans appel permet aux «Poulains» d’envisager sérieusement une qualification pour les 8es de finale, tandis que les deux terreurs du groupe qui jouaient plus tard en soirée, l’Inter Milan et le Real Madrid, étaient distancées de respectivement 4 et 6 longueurs.

La bicyclette d’Embolo

Embolo a été particulièrement en vue. L’attaquant bâlois et son gabarit de déménageur ont semé la terreur dans la défense ukrainienne (déjà passée six fois à l’aller), lors de la première période notamment.

Il s'est créé de nombreuses occasions (4e, 10e, 30e et 33e), a été à l'origine de l'action amenant le penalty de Stindl (17e), avant de marquer d'un superbe retourné juste avant le thé (45e+1).

Ses compatriotes n’ont pas été en reste. Elvedi a de nouveau rayonné derrière et s’est même permis le luxe d’inscrire le 2-0 de la tête, sur corner, à la 34e. Son 7e but pour «Gladbach» depuis son arrivée en 2015 et son premier en Coupe d’Europe.

Sommer, lui, a touché son premier ballon des mains quatre minutes après le but d’Embolo (!) et a, comme à son habitude, servi de rampe de lancement grâce à son excellent jeu au pied. Il a aussi réalisé deux parades de classe aux 89e et 91e. Denis Zakaria continue pour sa part sa remise en forme et a disputé les 22 dernières minutes.

Dans l’autre rencontre du début de soirée, Manchester City s’est un peu rassuré en allant gagner chez l’Olympiakos (0-1), dans le groupe C. Les hommes de Pep Guardiola ont fait la différence par le génial Phil Foden (35e) et verront les 8es de finale en 2021.