Passer au contenu principal

Pandémie en LettonieDésespérés, les commerçants hissent des drapeaux blancs

Exaspérés par la pandémie et les mesures du gouvernement, plusieurs commerces de Lettonie ont hissé vendredi des drapeaux blancs.

Des drapeaux blancs ont été hissés devant les commerces de Lettonie pour protester contre les mesures de lutte contre le coronavirus.
Des drapeaux blancs ont été hissés devant les commerces de Lettonie pour protester contre les mesures de lutte contre le coronavirus.
AFP/Gints Ivuskans
1 / 1

Désespérés par les mesures jugées très restrictives de lutte contre la pandémie du Covid-19, les grands centres commerciaux en Lettonie ont hissé vendredi des drapeaux blancs.

Dans le cadre des restrictions en vigueur, seule la vente d’articles alimentaires et d’hygiène est autorisée, alors que la plupart des magasins spécialisés, notamment vestimentaires, doivent rester fermés.

«Avec les restrictions actuelles… ils n’ont aucun revenu et ils n’arrivent pas à payer le loyer dans les centres commerciaux, tout en étant exclus de la plupart des formes de soutien gouvernemental», a déclaré dans un communiqué Martins Vanags, responsable d’une association de promoteurs immobiliers.

«Je soutiens l’action du drapeau blanc, déclare à l’AFP Andrejs Krievs qui cherche en vain à acheter des vêtements d’hiver à sa fille de 5 ans, ils devraient avoir un moyen de gagner leur vie».

Pour éviter que les gens ne s’entassent dans les supermarchés, les restrictions actuelles exigent un espace de 25 mètres carrés pour chaque client, ce qui conduit à de longues files d’attente à l’extérieur, par des températures descendant à moins 20 degrés en février.

«Il m’est dur d’attendre une demi-heure dans le froid, mais je n’ai pas le choix si je veux acheter de la nourriture pour moi et mon chat», s’est plaint à l’AFP Nadejda Konstantinova, une retraitée russophone de 76 ans.

Coiffeurs interdits

Cependant, selon Daniels Pavluts, le ministre letton de la Santé, il serait «irresponsable» de laisser tous les magasins rouvrir.

La Lettonie, un pays de près de deux millions d’habitants, faisait état vendredi d’un total de 80’040 personnes contaminées dont 1534 décédées depuis le début de la pandémie.

Tous les salons de coiffure ou de beauté étant interdits depuis le 21 décembre, certains coiffeurs sortent leur matériel dans les forêts enneigées et sur les lacs gelés proposant leurs services en nature, en guise de protestation.

Plus tôt ce mois-ci, l’Association des éditeurs de livres a menacé de poursuivre le gouvernement devant la Cour constitutionnelle, ce qui a conduit à la réouverture des librairies.

AFPE

2 commentaires
    toyet

    Le retour dans l'union soviétique plus vite que prévus, ah les naïfs.....