Passer au contenu principal

Élections communales Deux candidats Vert’libéraux à Pully

Nathalie Lude et Steve Marion se lancent dans la course à la Municipalité.

Nathalie Lude, nouvelle venue sur la scène politique, et Steve Marion, conseiller communal.
Nathalie Lude, nouvelle venue sur la scène politique, et Steve Marion, conseiller communal.
DR 

Ils sont les deux candidats Vert’libéraux à la Municipalité de Pully en vue des élections de mars 2021: Nathalie Lude (59 ans), conseillère en communication – ex-cheffe du Service de la communication de la Ville –, et Steve Marion (66 ans), entrepreneur.

«Sang neuf»

Ce dernier, candidat malheureux en 2016, est conseiller communal, membre du Tennis Club de Pully, du Pully Lausanne Basket et responsable des Cabanes catholiques des Monts‐de‐Pully. Il met en avant un «engagement inflexible en faveur de l’écologie et de l’économie» et «pense que Pully a besoin de sang neuf». Ses thèmes de campagne: «préserver et développer les espaces verts, soutenir au mieux les sociétés locales, l’économie locale et la mobilité douce». «Ce qui me préoccupe le plus, c’est la gestion financière de notre Commune, dit-il. La dette augmente d’année en année. Il faudra trouver des solutions.»

«Ramener le budget à l’équilibre.»

Nathalie Lude

Nathalie Lude, vice-présidente des Vert’lib de Pully, partage ces inquiétudes. «L’une des priorités est de ramener le budget à l’équilibre et de réduire la dette communale, peut-être en priorisant différemment les projets. Une autre est de soutenir le commerce local et les restaurateurs, déjà bien impactés par la crise que l’on traverse depuis des mois. Il faut trouver des solutions pour les aider.» Nouvelle venue sur la scène politique, Nathalie Lude est membre et bénévole de plusieurs sociétés locales, ainsi que membre fondatrice d’un club mixte Kiwanis.

Les Vert’lib ambitionnent donc de bousculer le paysage politique pulliéran. Le défi s’annonce ardu: tous les municipaux en fonction se représentent (quatre PLR et un socialiste). Le parti, très minoritaire au sein du Conseil communal (deux représentants), compte s’étoffer à la faveur des élections communales. Il n’est pas question pour lui, contrairement à 2016, de faire alliance avec l’Union Pulliérane.

1 commentaire
    m.Walther@lasource.ch

    Super Steve, tu es indiscutablement l’avenir de Pully, bonne chance, on pense

    à toi, courage pour l’avenir, amicalement

    Michel W.