Passer au contenu principal

Élections communalesDeux Verts à l’assaut d’Épalinges

Porté par une vague verte, le Parti écologiste propose deux candidats à la Municipalité en 2021, dont l’actuel syndic et député Maurice Mischler.

Image d’illustration
Image d’illustration
Odile Meylan

Ils sont les premiers à se déclarer, mais ils assurent l’avoir fait en concertation avec leurs alliés de gauche. Les Verts d’Épalinges, portés par la vague de la même couleur, annoncent qu’ils lancent deux candidats à l’assaut de la Municipalité en mars 2021. Une première. Il s’agit de Marisa Dürst, présidente de la section communale, conseillère communale et enseignante, et de l’actuel syndic, député et mathématicien Maurice Mischler.

«Avec ces candidatures, nous souhaitons répondre aux aspirations fortes de la population: renforcer la thématique environnementale et rééquilibrer la représentation des genres à l’Exécutif», expliquent les Verts. Maurice Mischler assure que cette annonce ne signifie pas la fin de l’Entente de Gauche à Epalinges. Pour rappel, lors de la précédente élection en 2016, les quatre municipaux sortants issus des rangs du Parti socialiste, du Groupe Hors Parti et des Verts avaient fait alliance. Une stratégie payante puisqu’ils avaient tous été réélus au premier tour. Une colistière à Maurice Mischler ne représenterait donc pas «une candidature agressive». «Nous avons bien entendu averti nos alliés politiques à l’avance», assure le syndic.

«Il est fort probable que nous reconduisions une entente avec les Verts», explique Vincent von Siebenthal. Il est le président du Parti socialiste d’Épalinges. Son groupe proposera deux candidats également. «Pour ce qui est d’une alliance élargie au Groupe Hors Parti (GHP), elle dépendra de la personnalité de son éventuel candidat, qu’il nous faudra auditionner», avance Vincent von Siebenthal. Pour l’heure, le GHP pense qu’il présentera «probablement» un candidat.

À droite, le PLR ne s’est pas encore positionné sur les élections à venir. L’UDC, comme en 2016, présentera un candidat. Pour rappel, la Municipalité d’Épalinges est actuellement constituée de deux PLR, de deux PS et d’un Verts.

3 commentaires
    Thong

    - premier rappel de l’article : 4 municipaux (PS, Verts, Hors Parti) ont été réélus en 2016 au premier tour, en suivant la stratégie de l’alliance. Donc total 4 sur 5

    - rappel à la fin de l’article : la Municipalité d’Epalinges se compose actuellement de 2 PLR, 2 socialistes et d’un Vert. Donc total 3 sur 5

    Quel rappel est juste ? :-)