Passer au contenu principal

PandémieDeuxième vague: le drame s’est joué au cœur de l’été

Optimisme excessif, stratégie inefficace, cantons débordés et Confédération passive… Voici comment la Suisse est passée de bon élève à bonnet d’âne dans la lutte contre le coronavirus.

2e vague: comment les clusters ont repris le dessus
Plusieurs extraits des conférences du Conseil fédéral ainsi que de téléjournal montrent la chronologie de la deuxième vague du Covid-19 en Suisse.
Tamedia / Boris Gygax

C’est le week-end du 3 octobre que la Suisse a sombré une seconde fois dans la pandémie. Ce soir-là, sous une lune presque pleine, des centaines de fêtards se pressent en vieille ville de Delémont. Au Shannon’s Pub, ils ne sont pas loin de 800 à se succéder, dans une ambiance surchauffée: beaucoup d’alcool, pas de masques et très peu de distance sociale. Une aubaine pour le coronavirus, qui se répand de bar en bar. Après cette nuit de fête, le canton du Jura devra placer un millier de personnes en quarantaine et verra l’épidémie exploser sur son sol, passant de 1 à plus de 100 cas par jour fin octobre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.