Passer au contenu principal

Périple de Vaduz à MontreuxDiego Pazos enchaînera neuf marathons en quatre jours

Dès jeudi matin, l’ultratrailer lausannois traversera les Alpes sur 391 kilomètres et 23’500 mètres de dénivelé positif. Il raconte notamment comment il va gérer son sommeil durant ce défi sur la Via Alpina.

Diego Pazos enfilera son plus beau nœud papillon pour courir la Via Alpina. Il espère garder son sourire et sa fraîcheur tout au long des 391 km de course.
Diego Pazos enfilera son plus beau nœud papillon pour courir la Via Alpina. Il espère garder son sourire et sa fraîcheur tout au long des 391 km de course.
Odile Meylan

C’est le projet d’une vie. Un défi quasi pharaonique que peu de sportifs ont les moyens de tenter et de réussir. Depuis jeudi à 4h du matin, l’ultratrailer Diego Pazos sera en course pour affronter une véritable montagne. La Via Alpina, une virée de 391 kilomètres d’efforts avec 23’500 mètres de dénivelé positif. En moins de quatre jours, cet expert en criminalité organisée à la police fédérale va enchaîner l’équivalent de douze Sierre-Zinal ou de neuf marathons!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.