Passer au contenu principal

Liberté d’expressionDieudonné sera jugé en Suisse pour des propos négationnistes

Dieudonné n’a pas le droit de nier les chambres à gaz. La justice genevoise vient de renvoyer en procès l’humoriste, déjà condamné en France, pour des propos tenus en public en 2019.

En février 2020, Dieudonné assisté par son son avocat en Suisse, Pascal Junod, a été auditionné par le premier procureur genevois Stéphane Grodecki.
En février 2020, Dieudonné assisté par son son avocat en Suisse, Pascal Junod, a été auditionné par le premier procureur genevois Stéphane Grodecki.
Laurent Guiraud/ Tamedia

Dieudonné M’Bala M’Bala pensait être intouchable en Suisse. Il assurait, en février 2020, que la justice genevoise allait «classer» la plainte déposée contre lui pour négationnisme et antisémitisme. Le Français affirmait que notre pays comprenait son humour: «Il y a un espace de liberté d’expression qui est supérieur à la France», où il a déjà été condamné. Le premier procureur genevois Stéphane Grodecki, chargé du dossier, ne partage pas cet avis. Il vient de renvoyer le comédien devant un Tribunal de police pour discrimination raciale, injure et diffamation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.