Passer au contenu principal

RéactionsDistance, sympathie ou condamnation

Le département de Béatrice Métraux et les recourants se montrent réservés, alors que les Verts se réjouissent et que l’UDC fustige des «méthodes inqualifiables».

Des personnes ont aménagé une zone à défendre (ZAD) sur la colline du Mormont, là où le cimentier Holcim souhaite étendre sa carrière.
Des personnes ont aménagé une zone à défendre (ZAD) sur la colline du Mormont, là où le cimentier Holcim souhaite étendre sa carrière.
© 24 HEURES/Jean-Paul Guinnard

Place d’abord à la justice, dit en substance le Département de l’environnement et la sécurité de la Verte Béatrice Métraux. La chargée de communication Laurence Jobin souligne que le Tribunal fédéral doit se prononcer sur le recours déposé en mai 2020 contre l’autorisation d’extension de la carrière. «Il est donc trop tôt pour s’exprimer plus avant», explique-t-elle. La justice, encore elle, peut actionner la police pour une évacuation, après éventuelle plainte de Holcim. «En cas de décision judiciaire d’évacuation, la police, en tant qu’autorité d’exécution, intervient à la demande de la justice», précise-t-elle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.