Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’invitéDonnons envie aux gens de faire de l’écologie

«Je suis fermement convaincu qu’il est temps d’arrêter de critiquer, mais que nous devons au contraire commencer à féliciter.»

La somme des efforts

5 commentaires
    £

    Mais qui a dit qu'il n'y a que les verts qui sont écolos. C'est quoi ces fadaises ? Vous pensez vraiment qu'il faut être affilié au parti des verdissants pour être écolo ?

    Si l'on veut donner envie aux gens de faire de l'écologie et les réconcilier avec elle, il faut redevenir pragmatique et mettre un terme aux utopies non viables.

    Commençons par arrêter de mettre systématiquement la main au porte-monnaie des citoyens. Le problème c'est que les Verts qui portent le combat écologiste sont des radicaux et des utopistes. Ils ne voient que le CO2 et l'urgence climatique. Jamais, ils ne regardent véritablement les personnes qui vivent dans ce pays. Au lieu d'une écologie punitive faite de taxes, d'interdictions, privilégions une écologie sociale qui elle est centrée sur les besoins des personnes.

    Voici ce que dit Isabelle Saporta (journaliste française écolo) parlant des maires écolos français fraîchement élus dans de grandes villes françaises :

    " Qu’on arrête de faire chier les Français avec une idée à la con par jour..." C'est extrême mais c'est ce que ressentent bien des personnes.

    Certains n'arrivent pas à la fin du mois et on ne leur parle parle que de taxer la voiture, l'essence, le diesel, les billets d'avions etc. Encore heureux que le m3 d'air n'est pas encore taxé.

    De cette écologie là, tournée uniquement vers des classes moyennes urbaines, bobos gauchos chics, très à l'aise financièrement, beaucoup n'en veulent pas.