Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:31

Les citoyens suisses se prononcent sur quatre objets fédéraux le 18 mai 2014:
- Contre-projet à l'initiative sur la médecine de famille ;
- Initiative populaire «Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants» ;
- Initiative populaire sur les salaires minimums ;
- Loi sur le fonds Gripen.


Gripen

Le «non» au Gripen menace près de 200 emplois chez Ruag

Les Suisses ont rejeté dimanche à 53,4% l'achat de 22 avions de combat Gripen. L'entreprise lucernoise Ruag évoque déjà des conséquences négatives sur l'emploi. Plus...

Les questions ouvertes après le «non» au Gripen

Le Gripen est désormais mort et enterré après son rejet par le peuple le 18 mai. Mais de nombreuses questions se posent, notamment autour de l'argent qui devait le financer. Le point. Plus...

Participation très élevée pour le Gripen et le salaire minimum

Les citoyens se sont mobilisés pour décider du sort du Gripen, du salaire minimum et des deux autres objets soumis au peuple ce dimanche 18 mai. Le taux de participation a dépassé 56%. Plus...

Le Gripen et le salaire minimum passent à la trappe

Ni le Gripen, ni le salaire minimum n'ont trouvé grâce aux yeux des Suisses qui ont torpillé les jets par 53,4% des voix et le «smic» par 76,3%. Les textes contre les pédophiles et sur la médecine de base ont été approuvés. Plus...

La presse romande souligne l'échec d'Ueli Maurer

C'est à une avalanche de critiques que le ministre de la Défense doit faire face lundi matin dans la presse, au lendemain du rejet du Gripen par le peuple dans les urnes. Plus...

Salaires minimums

Le salaire minimum a été balayé massivement

Par 76,3% des voix, le peuple a balayé dimanche l'introduction d'un salaire minimum. L'initiative de l'USS a même été rejetée à Neuchâtel et dans le Jura, qui avaient adopté des projets similaires au niveau cantonal. Plus...

Le salaire minimum devrait être balayé

Les Suisses devront dire ce dimanche s’ils acceptent ou non d’introduire un salaire minimum de 4000 francs pour tous. L’initiative, lancée par l’Union syndicale suisse, devrait prendre une gifle. Plus...

Répartition des richesses: la Suisse est pire que des dictatures

La Suisse est un pays riche mais la répartition des richesses y est une des pires au monde. Même si le pays se montre déjà plus égalitaire dans les revenus. Plus...

Le salaire minimum suisse intéresse surtout les Français

A l’approche de la votation du 18 mai sur le salaire minimum, de nombreux médias français évoquent le montant de 4000 francs en le comparant au SMIC. Ailleurs, on s'intéresse nettement moins à la question. Plus...

Les chances du salaire minimum semblent minces

La Suisse devra décider le 18 mai si elle veut introduire un salaire minimum de 4000 francs par mois. Sur le plan national, les chances de la proposition de l'Union syndicale suisse (USS) semblent restreintes. Plus...

Pédophiles

Le Conseil fédéral lance deux projets contre les pédophiles

Simonetta Sommaruga a présenté la mise en œuvre de l'initiative qui interdit aux pédophiles de travailler avec des mineurs. L'égérie de la Marche blanche Christine Bussat se dit «choquée». Plus...

Paolo Bernasconi reprend les rênes de la Marche Blanche

Les Suisses ont accepté dimanche par 63,5% l'initiative populaire de la Marche Blanche. Sa fondatrice Christine Bussat laisse sa place à Paolo Bernasconi, ancien procureur du Tessin. Plus...

Une très large victoire du texte de la Marche blanche

Les Suisses ont accepté dimanche par 63,5% l'initiative populaire de la Marche blanche. Tous les cantons ont dit «oui», Suisse latine en tête. Plus...

L'initiative contre les pédophiles devrait passer la rampe

Ce dimanche, les Suisses devront se prononcer sur un texte très émotionnel: l’initiative visant à interdire à vie aux pédophiles condamnés de travailler avec des enfants. Le texte devrait être largement accepté. Plus...

«Pourquoi je soutiens l'initiative de la Marche Blanche»

La PLR vaudoise Isabelle Moret est favorable à l'initiative de la Marche Blanche «Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants». Interview. Plus...

Médecine de famille

Le peuple plébiscite l'article sur les soins de base

Par 88% des voix, les Suisses ont plébiscité dimanche l'inscription d'un article sur les soins médicaux de base dans la constitution. Tous les cantons ont fait bloc pour dire leur attachement aux médecins généralistes. Plus...

L'accès à la médecine de base, tromperie ou droit constitutionnel?

Le peuple devra se prononcer le 18 mai sur l’arrêté fédéral sur les soins médicaux de base. Il s’agit du contre-projet à l’initiative «oui à la médecine de famille» qui a été retirée. Le texte devrait largement être accepté. Plus...

Des opposants contre le projet sur les soins médicaux de base

A moins de deux semaines du scrutin, un comité s'est enfin formé pour contrer le nouvel article constitutionnel sur les soins de santé de base, soumis au peuple le 18 mai. Plus...

«Cet article devrait freiner la hausse des primes»

Le peuple se prononcera le 18 mai sur l'arrêté fédéral sur les soins médicaux de base. Pour le ministre de la Santé Alain Berset, il devrait avoir un effet positif sur les coûts de la santé et des primes maladie. Plus...

Objets cantonaux et communaux

Genève refuse de financer les P+R en France et dit oui aux tarifs TPG

Genève dit non aux Gripen et au salaire minimum. L'accès aux soins de base ainsi que l'initiative de la Marche blanche sont acceptés. Résultats et réactions. Plus...

Parkings, éoliennes, alcool, le menu des votations cantonales

Outre les quatre objets fédéraux soumis au peuple le 18 mai, plusieurs cantons soumettent à leurs citoyens des objets importants. Petit tour d'horizon des principales votations cantonales. Plus...

«Le contre-projet n'est pas qu'une révision cosmétique»

Les Vaudois se prononceront le 18 mai sur le contre-projet du gouvernement. Trois conseillers d'Etat ont défendu le texte mardi, estimant qu'il préserve le dynamisme de la région. Plus...

«Sauver Lavaux III»: communication officielle «tendancieuse»

Les partisans de l'initiative «Sauver Lavaux III» ne goûtent pas la communication envoyée à la population par le Conseil d'Etat vaudois en vue de la votation du 18 mai. Plus...

Les Vaudois appelés à voter une 3e fois sur «Sauver Lavaux»

Pour la troisième fois, les Vaudois se rendront aux urnes pour se prononcer sur la sauvegarde de Lavaux. Ils voteront le 18 mai sur une nouvelle initiative de Franz Weber. Plus...





Le «non» au Gripen menace près de 200 emplois chez Ruag

Les Suisses ont rejeté dimanche à 53,4% l'achat de 22 avions de combat Gripen. L'entreprise lucernoise Ruag évoque déjà des conséquences négatives sur l'emploi. Plus...

Les questions ouvertes après le «non» au Gripen

Le Gripen est désormais mort et enterré après son rejet par le peuple le 18 mai. Mais de nombreuses questions se posent, notamment autour de l'argent qui devait le financer. Le point. Plus...

Participation très élevée pour le Gripen et le salaire minimum

Les citoyens se sont mobilisés pour décider du sort du Gripen, du salaire minimum et des deux autres objets soumis au peuple ce dimanche 18 mai. Le taux de participation a dépassé 56%. Plus...

Le Gripen et le salaire minimum passent à la trappe

Ni le Gripen, ni le salaire minimum n'ont trouvé grâce aux yeux des Suisses qui ont torpillé les jets par 53,4% des voix et le «smic» par 76,3%. Les textes contre les pédophiles et sur la médecine de base ont été approuvés. Plus...

La presse romande souligne l'échec d'Ueli Maurer

C'est à une avalanche de critiques que le ministre de la Défense doit faire face lundi matin dans la presse, au lendemain du rejet du Gripen par le peuple dans les urnes. Plus...

Retrouvez le suivi en direct des votations fédérales du 18 mai

Les Suisses ont refusé ce dimanche 18 mai à 53,4% l'achat de 22 Gripen. Ils ont balayé également à 77% le salaire minimum et ont accepté l’initiative contre les pédophiles et l'arrêté sur les soins médicaux de base. Plus...

C'est non! L'avion Gripen ne volera pas en Suisse

Le sort de l'avion de combat Gripen est scellé: c'est non à 53,4% à l'achat de 22 avions de combat. Bataille perdue pour le ministre de la Défense Ueli Maurer. Plus...

Le Gripen, seule surprise possible du 18 mai

Les Suisses votent ce 18 mai pour décider l'achat de 22 Gripen. Le résultat promet d’être serré. Le sort des autres objets -salaire minimum, initiative contre les pédophiles, soins médicaux de base - semble être scellé. Plus...

Crash ou envol pour le Gripen?

Les Suisses devront se prononcer sur la loi sur le fonds Gripen. La bataille est acharnée même si pour l’instant l’avion de combat semble avoir du plomb dans l’aile. Récapitulatif des enjeux. Plus...

La plainte contre l'action pro-Gripen à Berne traîne

Aucune plainte n'a encore été déposée une semaine après l'action pro-Gripen des présidents des quatre partis bourgeois gouvernementaux à Berne. Plus...

Des officiers de l'armée disent non au Gripen

Une quinzaine de gradés se sont affichés ouvertement contre l'avion de combat ce dimanche. Une manière de contester la campagne de leur chef André Blattmann en faveur du Gripen. Plus...

Action pour le Gripen: les présidents visés par une plainte

La manifestation en faveur du Gripen organisée sur la Place fédérale sans autorisation de la ville vaudra aux quatre présidents de partis bourgeois une amende. Plus...

Dernier baroud d'honneur de la droite pour le Gripen

Les présidents des partis bourgeois PBD, PDC, PLR et UDC, ont mené une manif de dernière heure devant le Palais fédéral pour tenter de renverser la vapeur en faveur du Gripen, soumis au vote dans 10 jours. Plus...

Le Conseil fédéral décidera du sort du fonds Gripen

Deux semaines avant les votations, la majorité des Suisses demeure opposée à l'achat du Gripen, d'après un sondage du SonntagsBlick. L'affectation de l'argent destiné à l'achat reviendra au gouvernement. Plus...

La majorité des Suisses reste opposée à l'achat du Gripen

Si le peuple devait se prononcer cette fin de semaine, 52% des Suisses diraient "non" aux avions de combat suédois, alors que 40% voteraient pour, les autres restant indécis. Plus...

La Suède rappelle son ambassadeur à Berne

Un jour après les révélations sur le rôle controversé de Per Thöresson dans l’achat des Gripen, Stockholm annonce que son ambassadeur sera remplacé cet automne. Plus...

La Suède a-t-elle forcé la main à la Suisse pour les Gripen?

Selon la radio suédoise relayée par la RTS, l'ambassadeur de Suède à Berne Per Thöresson a minutieusement étudié les positions des parlementaires avant d'en rencontrer certains pour les convaincre de voter l'achat des avions. Plus...

Ueli Maurer compare les femmes à des objets

Ueli Maurer s'est lâché lors d'une conférence sur le Gripen à Zoug en faisant une blague misogyne. Les Jeunes Verts suisses exigent des excuses. Plus...

La pub en caserne pour le Gripen agace des soldats

Selon la presse, les militaires râlent au sujet de la campagne «orientée» en faveur de l’avion de combat suédois qui est menée au sein même des casernes. L'armée parle elle d’information «appropriée». Plus...

Le Conseil fédéral vole en formation pour le Gripen

Le comité de soutien au Gripen distribue un tous-ménages en vue du scrutin du 18 mai. Fait exceptionnel, trois membres du Conseil fédéral apportent leur appui à l'avion de combat suédois. Plus...

La partie s'annonce difficile pour les Gripen

Le ministre de la défense Ueli Maurer a fort à faire pour convaincre la population de la nécessité d'acquérir un nouvel avion de combat, lors de la votation du 18 mai. Plus...

Ueli Maurer perd ses nerfs en direct

La votation du 18 mai sur l'achat du Gripen rend nerveux le conseiller fédéral. Le ton est monté lors d'une émission jeudi soir de la télévision alémanique. Plus...

Les délégués du PDC rejettent l'initiative de la Marche blanche

Les délégués du parti se sont prononcés samedi à Zoug en faveur de l'achat de l'avion de combat. Par contre, ils disent non à l'initiative sur les pédophiles. Plus...

Pour l'instant, non au Gripen et au salaire minimum

Le financement des avions Gripen et l'initiative sur les salaires minimums seraient refusés, selon le premier sondage SSR publié. Large soutien à l'initiative sur les pédophiles. Plus...

Pas de «plan B» en cas de «non» au Gripen

La commission de politique de sécurité du Conseil des Etats a tenu à faire le point après l'annonce du président de la commission analogue du National de la possibilité d'un plan B si le Gripen est refusé le 18 mai. Plus...

Le salaire minimum a été balayé massivement

Par 76,3% des voix, le peuple a balayé dimanche l'introduction d'un salaire minimum. L'initiative de l'USS a même été rejetée à Neuchâtel et dans le Jura, qui avaient adopté des projets similaires au niveau cantonal. Plus...

Le salaire minimum devrait être balayé

Les Suisses devront dire ce dimanche s’ils acceptent ou non d’introduire un salaire minimum de 4000 francs pour tous. L’initiative, lancée par l’Union syndicale suisse, devrait prendre une gifle. Plus...

Répartition des richesses: la Suisse est pire que des dictatures

La Suisse est un pays riche mais la répartition des richesses y est une des pires au monde. Même si le pays se montre déjà plus égalitaire dans les revenus. Plus...

Le salaire minimum suisse intéresse surtout les Français

A l’approche de la votation du 18 mai sur le salaire minimum, de nombreux médias français évoquent le montant de 4000 francs en le comparant au SMIC. Ailleurs, on s'intéresse nettement moins à la question. Plus...

Les chances du salaire minimum semblent minces

La Suisse devra décider le 18 mai si elle veut introduire un salaire minimum de 4000 francs par mois. Sur le plan national, les chances de la proposition de l'Union syndicale suisse (USS) semblent restreintes. Plus...

GastroSuisse s'oppose fermement au salaire minimum

Le salaire minimum aurait des conséquences particulièrement néfastes sur l'hôtellerie et la restauration, estime GastroSuisse. L'organisation faîtière de la branche appelle à «refuser très clairement» l'initiative soumise au peuple. Plus...

Pour ou contre le salaire minimum? Face-à-face vidéo

Deux conseillers nationaux, Jean Christophe Schwaab (PS/VD) et Céline Amaudruz (UDC/GE) croisent le fer via la caméra de 24 heures sur le salaire minimum en votation le 18 mai. Plus...

Le Valais votera sur un salaire minimum de 3500 francs

L'initiative prévoit un salaire minimum de 3500 francs bruts versés treize fois l'an pour un travail à plein temps. Plus...

Les socialistes donnent leur consigne de vote pour le 18 mai

Réunis en assemblée des délégués à Malleray (BE), les socialistes ont recommandé d'approuver le 18 mai l'arrêté fédéral sur les soins médicaux de base; de refuser les initiatives relative aux pédophiles et au Gripen. Plus...

La droite monte au front contre le salaire minimum

Usant de discours alarmistes, les opposants au texte, réunis en comité «NON au SMIC en Suisse», ont dit jeudi tout le mal qu'ils pensaient de ce projet lors d'une conférence de presse à Berne. Plus...

Le patron de Migros ne veut pas du salaire minimum

Herbert Bolliger ne veut pas entendre parler de salaire minimum bien que le géant orange ait déjà un accord en ce sens. Le patron de Migros invite ceux qui ne sont pas contents à changer de travail. Plus...

GastroSuisse craint le pire avec des salaires plus élevés

Le président de l'association faîtière prévient que les plus petites entreprises auraient le plus de mal à l'appliquer et redoute une hausse du chômage en cas de oui. Plus...

Quels sont les pays européens qui ont un salaire minimum?

Alors que la Suisse devra se prononcer le 18 mai sur une initiative visant à introduire un salaire minimum, éclairage sur les pays qui ont instauré une telle norme ou qui y réfléchissent, comme l'Allemagne. Plus...

Les syndicats exigent des «salaires justes»

Après le Conseil fédéral mardi, c'était au tour des syndicats d'entrer dans la bataille pour l'initiative pour les salaires minimums. Pour eux, un pays fort passe par des salaires justes. Plus...

Pour Philippe Leuba, il n'y a pas que le salaire qui compte

Le ministre vaudois de l'Economie était aux côtés de son ministre Johann Schneider-Ammann pour lancer la campagne contre le salaire minimum. Il explique son engagement. Interview. Plus...

Economiesuisse à l'épreuve du salaire minimum

La Fédération des entreprises suisses a enregistré une deuxième débâcle avec le oui donné à l'initiative UDC «Contre l’immigration de masse». Elle redoute désormais l'échéance du 18 mai. Plus...

Le Conseil fédéral lance deux projets contre les pédophiles

Simonetta Sommaruga a présenté la mise en œuvre de l'initiative qui interdit aux pédophiles de travailler avec des mineurs. L'égérie de la Marche blanche Christine Bussat se dit «choquée». Plus...

Paolo Bernasconi reprend les rênes de la Marche Blanche

Les Suisses ont accepté dimanche par 63,5% l'initiative populaire de la Marche Blanche. Sa fondatrice Christine Bussat laisse sa place à Paolo Bernasconi, ancien procureur du Tessin. Plus...

Une très large victoire du texte de la Marche blanche

Les Suisses ont accepté dimanche par 63,5% l'initiative populaire de la Marche blanche. Tous les cantons ont dit «oui», Suisse latine en tête. Plus...

L'initiative contre les pédophiles devrait passer la rampe

Ce dimanche, les Suisses devront se prononcer sur un texte très émotionnel: l’initiative visant à interdire à vie aux pédophiles condamnés de travailler avec des enfants. Le texte devrait être largement accepté. Plus...

«Pourquoi je soutiens l'initiative de la Marche Blanche»

La PLR vaudoise Isabelle Moret est favorable à l'initiative de la Marche Blanche «Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants». Interview. Plus...

Les initiants contre la récidive pédophile s'expliquent

Les partisans de l'initiative de la Marche blanche jugent insuffisantes les mesures prises par le Parlement. Seule une interdiction à vie de travailler avec des mineurs permettra d'éviter que des pédophiles ne récidivent. Plus...

«Tous les délinquants sexuels ne sont pas des Marc Dutroux»

Le professeur Philip Jaffé, docteur en psychologie à l'Uni de Genève, évoque le climat qui entoure l'initiative de la Marche blanche sur les pédophiles et les problèmes que pose le texte, auquel il est opposé. Plus...

L'initiative contre les pédophiles est jugée illusoire

Inadaptée, disproportionnée et n'atteignant pas son but: un comité formé de politiciens et de plusieurs organisations en faveur de l'enfance a rejeté l'initiative sur les pédophiles soumise au vote le 18 mai. Plus...

Le peuple plébiscite l'article sur les soins de base

Par 88% des voix, les Suisses ont plébiscité dimanche l'inscription d'un article sur les soins médicaux de base dans la constitution. Tous les cantons ont fait bloc pour dire leur attachement aux médecins généralistes. Plus...

L'accès à la médecine de base, tromperie ou droit constitutionnel?

Le peuple devra se prononcer le 18 mai sur l’arrêté fédéral sur les soins médicaux de base. Il s’agit du contre-projet à l’initiative «oui à la médecine de famille» qui a été retirée. Le texte devrait largement être accepté. Plus...

Des opposants contre le projet sur les soins médicaux de base

A moins de deux semaines du scrutin, un comité s'est enfin formé pour contrer le nouvel article constitutionnel sur les soins de santé de base, soumis au peuple le 18 mai. Plus...

«Cet article devrait freiner la hausse des primes»

Le peuple se prononcera le 18 mai sur l'arrêté fédéral sur les soins médicaux de base. Pour le ministre de la Santé Alain Berset, il devrait avoir un effet positif sur les coûts de la santé et des primes maladie. Plus...

Alain Berset lance la campagne sur la médecine de base

Le ministre de la Santé a lancé la campagne en faveur de l'arrêté fédéral sur les soins médicaux de base, soumis au peuple le 18 mai. Le texte est le contre-projet à l'initiative «Oui à la médecine de famille». Plus...

Genève refuse de financer les P+R en France et dit oui aux tarifs TPG

Genève dit non aux Gripen et au salaire minimum. L'accès aux soins de base ainsi que l'initiative de la Marche blanche sont acceptés. Résultats et réactions. Plus...

Parkings, éoliennes, alcool, le menu des votations cantonales

Outre les quatre objets fédéraux soumis au peuple le 18 mai, plusieurs cantons soumettent à leurs citoyens des objets importants. Petit tour d'horizon des principales votations cantonales. Plus...

«Le contre-projet n'est pas qu'une révision cosmétique»

Les Vaudois se prononceront le 18 mai sur le contre-projet du gouvernement. Trois conseillers d'Etat ont défendu le texte mardi, estimant qu'il préserve le dynamisme de la région. Plus...

«Sauver Lavaux III»: communication officielle «tendancieuse»

Les partisans de l'initiative «Sauver Lavaux III» ne goûtent pas la communication envoyée à la population par le Conseil d'Etat vaudois en vue de la votation du 18 mai. Plus...

Les Vaudois appelés à voter une 3e fois sur «Sauver Lavaux»

Pour la troisième fois, les Vaudois se rendront aux urnes pour se prononcer sur la sauvegarde de Lavaux. Ils voteront le 18 mai sur une nouvelle initiative de Franz Weber. Plus...

Le gouvernement neuchâtelois ne lâche pas les éoliennes

Le gouvernement neuchâtelois recommande à la population de rejeter le 18 mai l'initiative «Avenir des crêtes». Il défend le contre-projet du Grand Conseil, qui limite à cinq le nombre de sites éoliens sur le territoire. Plus...

Un arrêt immédiat de Mühleberg coûterait un demi-milliard

Un oui à l'initiative «Mühleberg à l'arrêt» le 18 mai coûterait un demi-milliard de francs en dommages et intérêts, estime le groupe BKW/Forces motrices bernoises. Plus...