Passer au contenu principal

Luc Barthassat mis en difficulté par les citoyens

L'élu PDC arrive en 9e position. Le PS pourrait gagner un deuxième siège.

Les premiers résultats du premier tour de l'élection au Conseil d'Etat viennent de tomber. Selon les résultats anticipés portant sur 95% des bulletins, les Genevois ont désigné leurs candidats.

Pierre Maudet (PLR) arrive en tête avec 46'867 voix. Il est suivi par Mauro Poggia avec 40'962 suffrages Serge Dal Busco (PDC), 38'244, Antonio Hodgers (Verts) 37'113, Anne Emery Torracinta (PS) 30'491, Thierry Apothéloz (PS), 29'973, Nathalie Fontanet (PLR) suit avec 29’654 votes. Hors du ticket des sept suivent Sandrine Salerno (PS) 27’202 voix, Luc Barthassat (PDC) 25'307, Alexandre de Senarclens (PLR) 21'482, Yves Nidegger (UDC) 18'531, Marjorie de Chastonay (Verts) 18'192, Yvan Rochat (Verts) 17'800, Jocelyne Haller (EAG) 15'897, Eric Stauffer (GeM) 12'652, Salika Wenger (EAG) 10'828, Anna Roch (MCG) 9994, Thomas Blâsi (UDC) 9283, Jean Burgenmeister (EAG) 8952, Ronald Zacharias (GeM) 8906.

Qu'en dire à ce stade? Pour l'Entente, le résultat est mauvais. Uni dès le premier tour, le rassemblement de droite ne place que trois candidats parmi les sept premiers, alors qu'il détenait quatre sièges. L'Entente aurait dû occuper les premières places sans difficulté. Avec 4000 voix de moins que Nathalie Fontanet, le désaveux est brutal pour le magistrat sortant Luc Barthassat. A gauche, le PS fait un bon score avec deux candidats dans les sept, dont sa magistrate sortante Anne Emery-Torracinta, pourtant chahutée durant la campagne. Arrivée derrière Thierry Apothéloz, la responsable de la Ville Sandrine Salerno devrait annoncer son retrait de la course, sauf si le parti décidait in extremis de partir à trois. Le Vert Antonio Hodgers s'annonce comme la locomotive de la gauche. Il précède largement Anne Emery- Torracinta. A signaler encore le bon score de Mauro Poggia, qui arrive en deuxième position.

Le second tour de l'élection aura lieu le 6 mai. D'ici-là, dès demain en fait, les partis vont décider qui retirer. Tous ont agendés des assemblées générales entre 19h et 20h.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.