Sexualité: «Je crains que son pénis soit trop petit»

FEMINALa taille? Ça compte, mais surtout dans la tête. Détricotons nos préjugés pour trouver le plaisir...

Image: Lavipo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Navrée pour la question très classique, mais j’ai l’impression que le pénis de mon nouvel ami est plus petit que ceux que j’ai connus auparavant. Ça me bloque un peu; j’ai peur de ne pas pouvoir avoir du plaisir avec lui.»

Elisa, 20 ans

Réponse:

Regardons les différents aspects de la question. Premièrement, son attribut semble plus petit que d’autres, mais vous ne semblez pas penser qu’il est véritablement hors norme. Il s’agirait donc plutôt de mettre en perspective vos codes d’attraction, vos habitudes, vos expériences et votre capacité à avoir du plaisir avec lui.

La question de la taille du pénis est tenace et crée bien des inquiétudes chez nos partenaires. Force est de constater, études à l’appui, que ces dimensions revêtent une certaine importance pour nous, en matière d’attractivité… mais pas sur n’importe quel gabarit, ni pour n’importe quel type de relation. Selon une recherche de l’Australian National University, publiée en 2013, les femmes trouvent plus attirant un homme possédant un pénis de grande taille, mais surtout si sa corpulence est en adéquation (grand et carré), pas s’il est petit et rond! Une autre recherche montre que les femmes souhaitent idéalement un pénis légèrement plus grand pour les relations d’un soir que pour une relation longue durée.

Au-delà des croyances

Ces études concernent l’attractivité, donc la sélection du partenaire. Qu’en est-il du plaisir réel, une fois que cette première étincelle est confirmée et que le rendez-vous se prolonge entre les draps? Vous évoquez votre vécu, qui influence vos attentes et vos présupposés, comme c’est le cas pour chacun de nous. Vous parlez d’un blocage, donc de croyances limitantes. Dès lors, dépassez vos croyances, explorez ce nouveau paysage! Ce pénis correspond peutêtre moins à votre fantasmatique mais, sur le plan des sensations, le plaisir dépend davantage de son utilisation (mouvements de vos deux bassins, contexte érotique, partage, caresses et tout autre facteur qui augmente votre excitation) et de votre investissement. En effet, vous êtes en grande partie responsable de votre épanouissement, via votre capacité à jouer avec vos muscles internes et votre respiration, à moduler les fluctuations de votre excitation, mais aussi à lâcher prise émotionnellement afin de savourer le moment… toutes ces cartes sont entre vos mains pour jouer ensemble, indépendamment des mensurations du jouet.

Notre experte
Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, laurence.dispaux@femina.ch, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC.

Retrouvez plus de contenu Femina sur www.femina.ch

Créé: 02.03.2020, 14h36

En bref, ce qui se passe sous la couette

par Nicolas Poinsot

CHAT M’EXCITE Dans Batman, la sage Selina Kyle ou la timide Patience Phillips n’ont soudain plus froid aux yeux en devenant Catwoman. Ce qui n’est peut-être pas tout à fait un hasard, selon une étude publiée dans le Journal of Evolutionary Psychology. Les auteurs soulignent que les fans de chats ont davantage de pratiques sexuelles s’éloignant des normes: sadomasochisme, bondage, fétichisme ou sexe en groupe. L’explication privilégiée par les chercheurs? Un effet secondaire de la bactérie Toxoplasma gondii, que contractent souvent sans le savoir nombre de propriétaires de félins.

PHOTOS VOLÉES Une personne sur trois a déjà été victime ou menacée de revenge porn, avance une étude australienne. Les 20-29 ans sont les plus susceptibles de voir leurs images intimes divulguées, mais le phénomène peut toucher tout le monde, comme le démontre l’affaire Griveaux.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.