Simon Brandt a été relâché puis auditionné

GenèveSoupçonné de violations du secret de fonction, l'élu genevois PLR a été entendu par le procureur général Olivier Jornot samedi.

Le libéral-radical a été relevé de son obligation de travailler en attendant que la situation se précise

Le libéral-radical a été relevé de son obligation de travailler en attendant que la situation se précise Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le député PLR genevois Simon Brandt, soupçonné de violations du secret de fonction, a été libéré après son arrestation vendredi. Après avoir été relâché en soirée, il a été auditionné samedi.

Domicile et bureau perquisitionnés

Sa libération a été ordonnée par Olivier Jornot, a affirmé à Keystone-ATS celui-ci, confirmant une information en ligne du quotidien Le Temps. Le procureur général a lui-même entendu samedi le responsable politique.

L'élu aurait commis ses actes en sa qualité de conseiller municipal de la Ville de Genève et en sa qualité de collaborateur du service d'analyse stratégique de la police. Selon plusieurs médias, le domicile de la mère du député et son bureau ont été perquisitionnés et l'ordinateur personnel de Simon Brandt a été saisi.

Candidat au Conseil administratif

Le libéral-radical, 35 ans, a été relevé de son obligation de travailler en attendant que la situation se précise, explique aussi Le Temps qui cite le conseiller d'Etat en charge de la sécurité Mauro Poggia. Il est candidat dans quelques mois à l'élection au Conseil administratif de la Ville de Genève. (ats/nxp)

Créé: 14.12.2019, 21h33

Articles en relation

Simon Brandt aurait violé des secrets de fonction

Genève Le député PLR au Grand Conseil genevois Simon Brandt est soupçonné de potentielles «violations de ses secrets de fonction», selon le Parquet genevois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.