Le vignoble de Féchy s'invite sur la place fédérale

SessionLes vignerons de la commune ont installé 400 plants de vigne devant le Palais fédéral pour célébrer la marque Féchy Vignoble Classé. En espérant bientôt obtenir une AOP.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La place fédérale de Berne avait des allures de vignoble vaudois mercredi, en pleine session d'automne au Parlement. En effet, dès 5h du matin, une vingtaine de vignerons de Féchy l'ont habillé de 400 plants de chasselas, le cépage roi de la région, pour former une douzaine de lignes sur 400m2. Ils présentaient ensuite leur vignoble au public mais également aux parlementaires, tout en leur faisant déguster quelques grands crus.

«Nous avons eu l'idée de créer ce vignoble d'un jour pour présenter à Berne une grande analyse de sol que nous avons fait de notre terroir», explique Jean-Luc Kursner, président de l'Association Vin et Terroir Féchy. But: faire mieux connaître le travail des vignerons de Féchy et le travail de la viticulture suisse en général.

Mais si l'événement a lieu en pleine session d'automne au Parlement, ce n'est pas pour rien. Féchy veut en effet obtenir en 2020 à une AOP, soit une appellation d'origine protégée. Ecoutez Jean-Luc Kursner, président de l'Association Vin et Terroir Féchy.

« Nous sommes parmi les premiers lieux de production en Suisse à publier la cartographie de nos lieux-dits en fonction des différentes analyses de sols menées dans notre vignoble. Cette connaissance des sols est essentielle pour guider le vigneron dans ses choix de mode de culture et obtenir ainsi des vins aux caractères originels », souligne de son côté Pierre-André Gallay, membre du comité.

La cartographie du Vignoble Classé de Féchy met en évidence la richesse de ses 43 lieux-dits. Pour un survol de la région, c'est ici: www.vinsfechy.ch

(nxp)

Créé: 14.09.2016, 11h52

Articles en relation

Des vignerons ne veulent pas d'une AOC «Suisse»

Valais Ils s'engagent à produire des «vins sans artifices» et estiment «dangereux d'affaiblir» l'AOC valaisanne. Plus...

Le sulfatage par hélicoptère a du plomb dans l'aile

Vignes Doris Leuthard veut fortement limiter le sulfatage par hélicoptère. Une mesure qui provoque une levée de boucliers. La consultation est en cours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...